Accueil » Patrimoine

Catégorie : Patrimoine

Château-Gaillard, le château de Richard Coeur de Lion en Normandie

chateau-gaillard
Vue panoramique de Château-Gaillard

Considéré à son époque comme un chef d’œuvre d’architecture militaire , le château fort de Château-Gaillard a été construit par Richard Cœur de Lion  sur les hautes falaises de craie dominant un  méandre de la Seine sur la commune des Andélys au cœur d’une région normande d’une beauté naturelle exceptionnelle. (Voir l’album photo)
Plus …

Tourisme industriel en Périgord : la filature de Belvès

filature de belvès
Vue d’un atelier

La filature de Belvès (en réalité installée dans le village de Monplaisant) est une ancienne filature créée au début du XXè siècle, modernisé vers 1950, dont l’activité s’est arrêtée en 1990. Elle devenue un centre d’interprétation de la laine.

Une filature est une usine qui transforme une matière textile (laine ici) en fils utilisés pour le tissage.

La filature de Blevès est située dans un ancien moulin de la vallée de la Nauze. Son impressionnante salle des machines, dont certaines fonctionnent encore, montre l’ingéniosité des ingénieurs et techniciens qui les ont conçues et entretenues pendant des décennies.

La filature de Belvès témoigne de la richesse du patrimoine industriel du Périgord (voir aussi sur ce blog l’article et les photos sur la papèterie de Vaux). Mondialement réputées pour leurs tapisseries, les ateliers d’Aubusson se sont toujours approvisionnés à la filature de Belvès pour alimenter leurs chaînes et leurs trames d’un fil d’une grande qualité.

Lors de l’arrêt de son activité, la collectivité territoriale « Entre Naude et Bessède » a décidé de sauvegarder le site en s’en portant acquéreur. En confiant l’animation de la filature à l’association Au fil du temps, les élus pérennisent l’existence du site en en faisant un lieu culturel. Depuis, le grand public peut  y découvrir une des activités ancrées historiquement dans le patrimoine industriel de la Dordogne.

Voir l’album photo

Plus …

Beaulieu-sur-Dordogne, une charmante petite cité médiévale de la Corrèze

beaulieu-sur-dordogne
La Dordogne à Beaulieu

Beaulieu-sur-Dordogne est une petite ville de 1300 habitants située sur la Dordogne au sud de la Corrèze.

Elle est issue d’un habitat villageois qui s’est aggloméré autour d’une abbaye créée en 860.

Bien que l’abbaye ait été détruite  à la Révolution, de nombreux bâtiments témoignent de son riche passé, dont une superbe église abbatiale qui a été épargnée par les révolutionnaires.

Construite sur les bords de la Dordogne dont les berges incitent à la promenade, Beaulieu-sur-Dordogne a été autrefois un village de pêcheurs en eau douce et d’éleveurs appelé Vellinus.

La vieille ville est parcourue de ruelles pavées le long desquelles se blottissent de vieilles demeures.

 

Voir l’album photo.

Plus …

Plus beaux villages de France (5) – Belvès (Périgord)

belvès
Vue de Belvès depuis le château

Belvès est un village du Périgord noir perché sur un éperon rocheux qui domine un splendide panorama sur la vallée de la Nauze, ce qui lui vaut son nom (Belle vue, Bellovidere en latin).

Cette cité médiévale a conservé quelques beaux vestiges de son patrimoine bâti  malgré les invasions et les guerres qui ont marqué son histoire.

Ce patrimoine et les efforts faits par les municipalités successives pour les mettre en valeur lui valent d’être classée parmi les «plus beaux villages de France».

Voir l’album photo

Belvès, une histoire mouvementée

Plus …

Le Roc de Tayac (Eyzies de Tayac, Périgord)

roc de tayac
Image 1- Le site vue de la route

Le Roc de Tayac est un site troglodytique perché dans les falaises qui bordent la rive droite de la Vézère aux Eyzies de Tayac. Il fait partie de tout un ensemble proche de sites remarquables de la «vallée de l’Homme». Cet ensemble comprend la Grotte du Grand Roc, les abris préhistoriques de Laugerie-Basse et Laugerie-Haute et le Vallon des Gorges d’Enfer et son abri du poisson.

Le site du Roc de Tayac a une longue histoire, depuis son occupation par les hommes préhistoriques, son aménagement en fort et village troglodytique au moyen-âge, sa transformation en auberge au début du XXè siècle puis en musée de la spéléologie dans les années 1980-1990.

Il a été très récemment ouvert à la visite à l’initiative d’une guide conférencière locale, Marie Calonne, passionnée du Périgord noir et d’histoire (voir son site web). Elle a su convaincre le propriétaire des lieux, Jean Max Touron, de réouvrir provisoirement à la visite ce site remarquable.

Voir l‘album photo du site

Le Roc de Tayac, un site chargé d’histoire

Plus …

Plus beaux villages de France (4) – Loubressac

loubressac
Vue générale de Loubressac depuis la vallée

Loubressac, village du Lot,  est construit sur un éperon rocheux  qui délimite le causse de Gramat et qui domine la vallée de la Dordogne. Titulaire du label «plus beau village de France», ses maisons médiévales se regroupent autour du château, propriété privé, du XVè et XVIIème siècle. Ses ruelles sont fleuries, tranquilles et bordées de vieilles maisons dont la plupart sont postérieures au XVè siècle, le village ayant été partiellement détruit pendant la guerre de 100 ans.

Voir l’album photo

Plus …

Plus beaux villages de France (3) – Carennac

carennac
Vue du village

Carennac est un petit village de 400 habitants situé dans la vallée de la Dordogne dans le département du Lot. (voir l’album photo)

Il s’est développé à partir du XIè siècle sous la protection d’une abbaye dépendant de l’ordre de Cluny. Une église, l’église Saint Pierre, fut construite à cette époque, et un château destiné à héberger les doyens de l’abbaye fut élevé au XVIè siècle. Ce château abrita un temps Fénelon qui y écrivit Les aventures de Télémaque. Presque entièrement détruit pendant la guerre de 100 ans, le village fut rebâti au XVè siècle.

Carennac est classé dans les  «plus beaux villages de France» et «pays d’art et d’histoire»

Plus …

Plus beaux villages de France (2)- Curemonte

CuremonteCuremonte, un autre village classé plus beau village de France sur ce site (voir liste complète à la fin de l’article).

Curemonte est un petit village (200 habitants) du sud de la Corrèze. Outre son patrimoine architectural exceptionnel, il a pour curiosité le fait d’être localisé sur le 45è parallèle, donc à égale distance du pôle et de l’équateur.

Il est construit sur une ligne de crête qui surplombe les vallées de la Sourdoire et du Maumont un de ses affluents.

Voir l’album photo

Curemonte, le village aux trois châteaux

Curemonte dispose d’un patrimoine architectural remarquable, avec ses trois châteaux, ses trois églises et ses sept maisons nobles.

Plus …

Plus beaux villages de France (1)- Autoire

Autoire
Sculptures à l’entrée d’Autoire

Cet article initie, avec Autoire,  une série d’articles sur quelques villages classés «plus beaux villages de France». Suivront : Belvès, Curemonte, Carennac, Loubressac,  et Beaulieu, qui bien que n’ayant pas le label (plus de 2000 habitants), est une très belle ville et mérite de figurer dans cette série. D’autres villages honorés par ce label ont déjà fait l’objet d’articles (voir en fin d’article).

Le label «Plus beau village de France», décerné par une association, est attribué aux beaux villages de moins de 2000 habitants qui possèdent un riche patrimoine naturel et bâti – avec au moins deux sites inscrits aux monuments historiques – et qui mettent en œuvre une politique de valorisation et d’animation de leur patrimoine.

Autoire est un charmant village du Lot situé dans un cirque naturel, la reculée d’Autoire dont les hautes falaises bordent le causse de Gramat. (voir l’album photo) Plus …

Le château de Valençay

château de ValençayLe Château de Valençay est situé dans l’Indre sur la commune du même nom. Il fut la propriété  du prince de Talleyrand. Sa construction l’apparente aux châteaux de la Loire, en particulier au château de Chambord. La construction du château a commencé en 1540 et s’est poursuivie jusqu’au XIXe siècle.

Le château fut acheté en 1803 par Talleyrand à la demande de Napoléon Bonaparte, afin de recevoir des dignitaires étrangers. Elle fait appel a une architecture à la fois classique et renaissance.

Le château se situe dans un parc d’une quarantaine d’hectares dont un jardin à la française.

Voir l’album photo

Plus …