Accueil » Terroirs

Catégorie : Terroirs

Serre écologique, suite du projet

Image 1- Vue générale de la serre

Le projet de serre écologique (bioclimatique) avance (Image 1). On peut voir sur l’image ci-contre que des plantations on été réalisées (pomme de terre, tomates, dont 2 pieds sont en fleur, aubergines, poivrons, salades, bananier nain, ananas, piper lolot, citronnelle …). La paillasse sur les fûts est occupée par 230 pieds de tomates de 20 variétés différentes

Voir l‘article sur la création de la serre bioclimatique et l’approche bioclimatique qui a été retenue.

Compte tenu des conditions climatiques printanières en cours, la question n’est plus le chauffage, mais la ventilation et la maîtrise des hautes températures,

En même temps que sont réalisées les premières plantations, une réflexion a donc été engagée sur ce sujet avec toujours les même souci de maîtrise de la production de gaz à effet de serre et de limitation des interventions humaines.

C’est dans ce contexte qu’un système de gestion automatisée de l’ouverture et de la fermeture des portes en fonction de la température a été imaginé.

Plus …

Des chayottes au potager

Je cultive des pieds de chayotte dans mon potager depuis plusieurs années. Les deux les plus âgés ont 8 ans, le plus jeune est dans sa 2ème année. Cette saison, la production risque de se révéler importante si les gelées ne sont pas trop précoces comme le montre cet album photo.

La chayotte, un légume tropical qui s’adapte très bien dans nos régions

chayotte, potager
Image 1- Chayotte sur le pécher du voisin
chayotte, potager
Image 2- fruits de chayotte cours de croissance

La chayotte (ou christophine, ou chouchou) est une cucurbitacée vivace en zone tropicale. Dans nos régions, elle peut garder ce caractère sous réserve qu’on la protège du froid l’hiver.

L’année dernière, j’ai planté un nouveau pied et je n’ai pas protégé les vieux en espérant qu’ils allaient disparaitre. En effet, ils sont plantés à la limite entre mon jardin et celui du voisin, et n’ayant aucun respect de la propriété, ils s’étalent sans vergogne et colonisent le pécher du dit voisin (image 1), d’où mon souhait de les éliminer. Que nenni, malgré une période de froid courte mais assez intense (jusqu’à -7°C) cet hiver, ils sont repartis plus gaillard que jamais au printemps.

Et me voilà avec 3 pieds bondés de petites chayottes qui ne demandent qu’à grossir (image 2). Et les premières arrivées à maturité approchent des 650g.

Plus …

Gruissan, une cité balnéaire de la Méditerranée qui a su conserver son authenticité

Gruissan est une cité balnéaire située près de Narbonne, dans l’Aude.

Gruissan – Un village authentique

gruissan village
Vue du village

Le vieux village est bâti en circulade autour de l’éperon rocheux qui porte encore les vestiges de son château fort, au milieu des étangs. Les constructions modernes ont été aménagées à sa périphérie (Gruissan-port), et le cœur du village a conservé son authenticité et le charme de ses racines, avec ses rues et ruelles étroites , ses places et placettes animées et ses vieilles maisons à l’architecture typique, sans oublier son pittoresque quartier “des chalets” constitué de quelques 1300 chalets sur pilotis.

Autrefois, Gruissan était uniquement tourné vers la pêche traditionnelle dans les étangs ou la mer, l’exploitation des marais salants et la viticulture. De toutes ces activités, seule la viticulture s’est renforcée (AOC Vins du Languedoc), mais le nombre de pêcheurs est bien moindre et l’exploitation des salines s’est réduite. La principale activité économique de Gruissan est désormais le tourisme.

Gruissan possède notamment deux ports de plaisance et de très belles plages (Mateille, Aygades, Vieille Nouvelle et plage des Chalets, ou fut tourné le film 37°2 le matin). De nombreuses manifestations  culturelles et sportives (notamment des courses de ” rames traditionnelles“) sont organisées tout au long de la saison touristique.

Voir les photos du village et de ses environs

Plus …

Balade naturaliste sur le plateau d’Argentine (Périgord)

Le Périgord regorge de sites naturels exceptionnels. Le plateau d’Argentine, situé sur la commune de La Rochebeaucourt, dans le nord du département de la Dordogne,  est l’un d’entre eux (voir l’album).

Le plateau d’Argentine, un causse en Périgord

plateau d'argentine périgord
Plateau d’Argentine- vue générale du causse

Le plateau d’Argentine constitue un des ensembles de pelouses calcaires les plus riches de la Dordogne  avec :

  •  une grande diversité d’habitats naturels
  • ne variété de pas moins de 350 espèces végétales dont plusieurs espèces d’orchidées
  • près de 200 espèces animales inventoriées.

La majeure partie du plateau est occupée par un causse, le reste du plateau étant en évolution notamment sous l’influence de l’agriculture.

Au printemps, ce site est surtout remarquable par sa flore d’orchidées.

Intégré dans le Parc naturel régional Périgord Limousin, il est classé dans le réseau Natura 2000.

Plus …

Limeuil, un beau village périgourdin au confluent de la Vézère et de la Dordogne

Une visite en images de Limeuil,  village labellisé “Un des plus beaux villages de France” en 1990 (voir l’album)

Limeuil, un village médiéval

grande rue de limeuil perigord
Grande rue

Situé au confluent entre la Vézère et la Dordogne, qui constitue un site naturel exceptionnel, Limeuil étale ses maisons de pierre et ses toits de tuiles en terre cuite sur la butte rocheuse qui borde la Vézère sur sa rive droite. Ancien village fortifié, il a gardé quelques vestiges de remparts, trois portes et des ruines de tours.

La “grande rue”, rue principale du village qui s’ouvre à partir d’une des portes des anciennes fortifications, est bordée de très belles maisons anciennes et de jardins en terrasse avant d’atteindre le haut du village et ses jardins panoramiques. Quelques maisons bourgeoises constituent un patrimoine architectural remarquable.

Tout en haut du village, trône l’église Sainte-Catherine et son clocher massif.

Le nom “Limeuil” signifie “clairière plantée d’ormes”. Le village a été un centre important de la batellerie jusqu’à la fin du  XIXème siècle (en savoir plus). Cette activité a disparu et le village vit désormais essentiellement de l’agriculture et du tourisme. Une brasserie produisant une bière parfumée aux noix (la Lutine) est implantée sur la commune. Plus …