Accueil » Uncategorized

Catégorie : Uncategorized

Un réseau solidaire et écoresponsable des jardiniers du bergeracois

L’association Héliantis Humanis propose aux jardiniers du bergeracois de participer à un réseau d’animation destiné à favoriser une pratique de jardinage solidaire et écoresponsable. A cette fin, elle leur met à disposition  sur son site WEB des outils pour :

  • cultiver des liens et favoriser l’entraide,
  • stimuler le partage, la diffusion et la mutualisation des savoirs et des savoirs faire liés au jardinage naturel,
  • favoriser la mixité sociale et la convivialité autour des activités de jardinage,
  • faciliter les échanges de plantes, idées et conseils de jardinage entre particuliers,
  • soutenir le développement de la culture des légumes anciens, des plantes alimentaires et médicinales.

Des chantiers collectifs dans ses jardins, des animations et une newsletter mensuelle complèteront ce dispositif internet.

Voir le site web de l’association (en construction)                  Adhérer au réseau et/ou à l’association

Plus …

Saint-Bertrand-de-Comminges, un haut lieu de l’architecture religieuse

Saint-Bertrand-de-Comminges
Perspective sur les deux édifices religieux

Saint-Bertrand-de-Comminges et Valcabrère est une petite commune (250 habitants) située dans le canton de Saint-Gaudens (Haute Garonne).

Ancienne cité romaine (Lugdunum Convenarum), elle abrite deux joyaux de l’architecture religieuse, la cathédrale Sainte Marie et la basilique Saint Just situés sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

A ce titre, elle est distinguée par le label grands sites de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, le label sites patrimoniaux remarquables et le label des plus beaux villages de France. Elle est également inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco pour les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

(Voir l’album)

Plus …

Cabourg, une agréable cité balnéaire de la Côte Fleurie

cabourg
Promenade Marcel Proust

Cabourg (3700 habitants) est une station balnéaire de la côte normande de la Manche (Côte fleurie) située dans le Calvados entre Caen et Deauville.

Elle fut un lieu de villégiature de la grande bourgeoisie européenne durant la Belle Époque et l’entre-deux-guerre grâce, notamment, à la création d’une ligne de chemin de fer depuis Paris en 1879.

Elle a eu comme maire Bruno Coquatrix entre 1971 et 1979. Il mit en place une politique de relance touristique et de promotion immobilière qui a fait le Cabourg actuel (voir l’album photos).

Plus …

Chayottes, la production a été effectivement abondante

Dans un article précédent, je faisais état d’une future récolte de chayottes probablement importante. Et effectivement elle l’a été.

180 chayottes pour un peu plus de 100kg

Image 1- Des cageots bien pleins !

La photo ci-jointe (image 1) ne montre que les 3/4 de la récolte, une première partie ayant été réalisée au fil de l’eau depuis le début de la maturité.

La quasi totalité des chayottes arrivées à maturité ont été ramassées avant que les risques de gelée ne deviennent trop prégnants. De toute façon, il était temps de les ramasser car certaines avaient déjà commencé à germer. Une chayotte de la récolte avait déjà un germe de 50cm de long. Plus …

La faune de la Dordogne à Bergerac

Chacun sait que la Dordogne traverse Bergerac. On sait un peu moins que la Dordogne comporte une ile juste en face du centre ville. Cette ile délimite avec la rive gauche de la Dordogne un chenal où vit une colonie d’oies bernaches sédentaires qui s’y reproduisent (voir l’article). Mais ces oies ne sont pas les seules représentantes de la faune qui vit sur la rivière, comme en témoigne cet album photo. Cet album regroupe des photos prises entre 2010 et 2018.

Dordogne à Bergerac, un milieu relativement préservé

dordogne
Paysage de la Dordogne en amont de Bergerac

Même en pleine ville, la Dordogne parait relativement sauvage, et il suffit de s’éloigner sur ses rives de quelques centaines de mètres pour trouver un environnement préservé. Les rives sont relativement abruptes et en général difficilement accessibles. Elles sont boisées et peu urbanisées. Elles constituent donc un milieu favorable à l’hébergement d’une faune assez diversifiée. Plus …

Les journées du reportage de Bourisp- 20 reportages cette année

L’édition 2018 des Journées du Reportages de Bourisp, organisées par les Caillet, se déroulera du 6 au 15 juillet.

Un cru 2018 exceptionnel

journées du reportage bourisp

20 reportages et plus de 300 photos, voilà ce que les visiteurs pourront  découvrir aux Journées du Reportage de Bourisp début juillet.

Quelques uns des thèmes proposés cette année :

  • Alep en guerre,
  • le Sahara Oriental, 24 ans sans guerre ni paix
  • les concasseur de pierre de Jaflong (Bengladesh)
  • Les vieux montagnards, pastoralisme et tradition
  • Les gitans de Saint- Jacques

Chaque reportage raconte une histoire, rapporte un témoignage et ouvre la réflexion.

Pour en savoir plus : site web des JDR

 

 

La vache sacrée en Inde

Malgré son développement économique et son urbanisation galopante, l’Inde indoue a gardé son caractère sacré à la vache. La vache sacrée est vénérée au même niveau que la femme… c’est peu dire ! Dans les zones rurales, la naissance d’un veau est fêtée comme celle d’un enfant.

La vache sacrée au cœur de l’actualité politique de l’Inde

Depuis l’élection, en mai 2014, du Bharatiya Janata Party (BJP) et la nomination de Narendra Modi comme premier ministre de l’Inde, les législations concernant la vache se sont multipliées, notamment une loi interdisant la consommation de sa viande, qui de fait étend l’interdiction aux populations non indoues  (En savoir plus).

La défense de cet animal considéré comme sacré dans l’hindouisme permet en effet au BJP de prôner le rayonnement de l’Hindutva, l’idéologie nationaliste hindoue, et l’hostilité aux minorités religieuses.

 

La vache sacrée, plutôt un zébu

Vache sacrée en inde
Zébu

La vache reste d’une grande utilité dans une économie encore largement rurale malgré le développement du pays.

En fait, il existe 3 espèces de «bovins en Inde : la vache, assez peu représentée, qui est le plus souvent importée de l’étranger pour un élevage de type industriel,  le zébu, espèce traditionnelle la plus fréquente, et le buffle.

Plus …

Des nouvelles des escargots

Les éclosions sont en plein boom !

éclosion escargots
1ères éclosions sous la plaque anti-fuite d’un pot de ponte

Plusieurs milliers d’escargots (7200 exactement) sont déjà nés! Et mauvaise surprise, il y en a plus que prévu : le mélange terre-terreau des pots de ponte était très meuble et certains escargots s’y sont complètement enterrés, échappant ainsi au contrôle des pontes. Bilan : dans les pots où une seule ponte avait été comptabilisée, il peut y en avoir 2, voir 3 ou plus ! et si à peine 20% des pots ont déjà livré leur juvéniles, ceux-ci occupent 9 boites d’élevage sur les 16 disponibles. Va y avoir des problèmes de logement !

éclosion escargots
Et il y a souvent du monde !

  Plus …

Inde : la ville fantôme de Fatehpur Sikri

Fatehpur Sikri est une ville abandonnée de l’état d’Uttar Pradesh en Inde. Elle fut la capitale de l’empire Moghol seulement pendant 4 ans entre 1581 et 1584 avant d’être abandonnée par manque d’eau. Sa construction, assurée par l’empereur moghol Abkar,  avait pris 10 ans… (Voir l’album photo)

Fatehpur Sikri, une ville fantôme

fatehpur Siki
Image 1- Vue d’une partie de la ville

La ville est construite sur un plateau rocheux dont elle occupe  près de 5 km2 de la surface.

La majorité des nombreux bâtiments, construits en gré rouge, sont particulièrement bien conservés. Mais la plupart des jalis (claustra) qui fermaient les fenêtres des palais ont disparu, et il ne reste de certains bâtiments que leur structure. Une visite sous la pluie a renforcé le caractère « fantôme » de cette ancienne cité impériale.

Plus …