Accueil » Uncategorized

Catégorie : Uncategorized

Les journées du reportage de Bourisp- 20 reportages cette année

L’édition 2018 des Journées du Reportages de Bourisp, organisées par les Caillet, se déroulera du 6 au 15 juillet.

Un cru 2018 exceptionnel

journées du reportage bourisp

20 reportages et plus de 300 photos, voilà ce que les visiteurs pourront  découvrir aux Journées du Reportage de Bourisp début juillet.

Quelques uns des thèmes proposés cette année :

  • Alep en guerre,
  • le Sahara Oriental, 24 ans sans guerre ni paix
  • les concasseur de pierre de Jaflong (Bengladesh)
  • Les vieux montagnards, pastoralisme et tradition
  • Les gitans de Saint- Jacques

Chaque reportage raconte une histoire, rapporte un témoignage et ouvre la réflexion.

Pour en savoir plus : site web des JDR

 

 

La vache sacrée en Inde

Malgré son développement économique et son urbanisation galopante, l’Inde indoue a gardé son caractère sacré à la vache. La vache sacrée est vénérée au même niveau que la femme… c’est peu dire ! Dans les zones rurales, la naissance d’un veau est fêtée comme celle d’un enfant.

La vache sacrée au cœur de l’actualité politique de l’Inde

Depuis l’élection, en mai 2014, du Bharatiya Janata Party (BJP) et la nomination de Narendra Modi comme premier ministre de l’Inde, les législations concernant la vache se sont multipliées, notamment une loi interdisant la consommation de sa viande, qui de fait étend l’interdiction aux populations non indoues  (En savoir plus).

La défense de cet animal considéré comme sacré dans l’hindouisme permet en effet au BJP de prôner le rayonnement de l’Hindutva, l’idéologie nationaliste hindoue, et l’hostilité aux minorités religieuses.

 

La vache sacrée, plutôt un zébu

Vache sacrée en inde
Zébu

La vache reste d’une grande utilité dans une économie encore largement rurale malgré le développement du pays.

En fait, il existe 3 espèces de «bovins en Inde : la vache, assez peu représentée, qui est le plus souvent importée de l’étranger pour un élevage de type industriel,  le zébu, espèce traditionnelle la plus fréquente, et le buffle.

Plus …

Des nouvelles des escargots

Les éclosions sont en plein boom !

éclosion escargots
1ères éclosions sous la plaque anti-fuite d’un pot de ponte

Plusieurs milliers d’escargots (7200 exactement) sont déjà nés! Et mauvaise surprise, il y en a plus que prévu : le mélange terre-terreau des pots de ponte était très meuble et certains escargots s’y sont complètement enterrés, échappant ainsi au contrôle des pontes. Bilan : dans les pots où une seule ponte avait été comptabilisée, il peut y en avoir 2, voir 3 ou plus ! et si à peine 20% des pots ont déjà livré leur juvéniles, ceux-ci occupent 9 boites d’élevage sur les 16 disponibles. Va y avoir des problèmes de logement !

éclosion escargots
Et il y a souvent du monde !

  Plus …

Inde : la ville fantôme de Fatehpur Sikri

Fatehpur Sikri est une ville abandonnée de l’état d’Uttar Pradesh en Inde. Elle fut la capitale de l’empire Moghol seulement pendant 4 ans entre 1581 et 1584 avant d’être abandonnée par manque d’eau. Sa construction, assurée par l’empereur moghol Abkar,  avait pris 10 ans… (Voir l’album photo)

Fatehpur Sikri, une ville fantôme

fatehpur Siki
Image 1- Vue d’une partie de la ville

La ville est construite sur un plateau rocheux dont elle occupe  près de 5 km2 de la surface.

La majorité des nombreux bâtiments, construits en gré rouge, sont particulièrement bien conservés. Mais la plupart des jalis (claustra) qui fermaient les fenêtres des palais ont disparu, et il ne reste de certains bâtiments que leur structure. Une visite sous la pluie a renforcé le caractère « fantôme » de cette ancienne cité impériale.

Plus …

Fort de Junagarh (Bikaner- Rajasthan) : des palais superbes

Un nouvel album photo d’Inde sur le fort de Junagarh situé à Bikaner, et ses magnifiques palais.

BIKANER est une ville du Rajasthan, dont la construction débute en 1488 quand Rao Bika, l’un des fils du fondateur de la ville voisine de JODHPUR, décida de se créer son propre royaume. La ville doit son développement rapide au passage des caravanes qui parcouraient le désert du Thar. La construction du canal Indira Gandhi en 1987 a permis le développement de l’agriculture (moutarde, coton, blé, …). La ville comptait en 2011 près de de 650 000 habitants.

Fort de Junagarh, une construction étalée sur près de 4 siècles

junagarh bikaner
Image 1- Vue du fort et des palais. Les remparts au 1er plan

Le fort de Junagarh a été construit à la fin du XVIème siècle (1589-1594) sous le règne du maharaja Jai Singh (le premier du nom), général de l’empereur moghol Abkar.

Ce fort  est délimité par une enceinte de près de 1 km de périmètre et est défendu par des douves et 37 bastions. Il abrite de nombreux palais construits au fil des siècles, la construction du dernier datant du début du XXème siècle. Il est le seul fort d’Inde construit en plaine et non sur une colline ou un promontoire. Pour autant il n’a jamais été conquis. Plus …

Un nouveau tutoriel sur la composition d’une photo

La composition d’une photo est une des composantes majeures de sa qualité.

composition d'une photoLa qualité d’une photo ne dépend pas (heureusement !) que des performances de l’appareil photo (et de son prix) ou de l’objectif. Il est très facile de faire de bonnes photos avec un APN compact, comme il est très facile également de faire de mauvaises photos avec un appareil réflex haut de gamme. Et ne pas oublier que le nombre de photosites du capteur  n’a pas réellement d’influence sur la qualité de la photo si on la regarde sur un écran d’ordinateur (voir l’article). La plupart du temps,la limite de la qualité de la photo vient du photographe lui-même et non pas de son matériel.

Plus …

Elevage amateur d’escargots, la saison 3 a commencé

Un réveil d’hibernation sur une semaine

nourrissage escargots
Futurs reproducteurs en train de reprendre des forces

De début juin à fin juillet, 686 escargots adultes issus de l’élevage 2017 ont été sélectionnés sur leur taille et leur précocité  et placés en hibernation (6-7°C et 16h de nuit) en boites grillagées dans un réfrigérateur spécialement aménagé (régulation de température et de lumière). Ces futurs reproducteurs ont été réveillés progressivement à partir du 3 janvier sur une semaine (augmentation de la température nuit et jour de 2°C par jour et de la durée de la période lumineuse de 1h par jour). Les conditions d’élevage  des escargots à l’issue de cette phase de réveil ont été stabilisées à 17°C la nuit (8h)  et 20°C le jour (16h).

La mortalité en hibernation et en phase de réveil a été de 98 escargots soit 14,3 %, chiffre assez élevé mais difficile à qualifier en l’absence de référence (1ère année où l’hibernation a été faite en frigo, tous les reproducteurs sont issus d’élevage). La mortalité a surtout touché une des boites, sans que pour autant celle-ci ne semble avoir bénéficié de conditions différentes.

Plusieurs accouplements ont déjà été constatés, ce qui est de bonne augure en début de saison. Plus …

Jules participe à un concours de beauté !

basset houndJules a décidé de se présenter à un concours de beauté : le plus beau chien du Bergeracois, organisé par le journal local le Démocrate de Bergerac.

Il est l’un des 117 candidats.

Il est actuellement très en retard dans le classement, les premiers classés bénéficiant très certainement de maîtres très actifs sur les réseaux sociaux…

Alors il vous remercie de voter pour lui ICI   avant le 28 janvier (il porte le N° 68). Pour vous remercier, il vous donnera une partie des croquettes qu’il gagnera !

 

 

Balades naturalistes : le parc naturel de Keoladeo Ghana au Rajasthan

Le parc national de Keoladeo Ghana est une réserve naturelle d’environ 29 km2 située à l’est du Rajasthan (Inde), à proximité immédiate de la ville de Barathpur (2,5 millions d’habitants en 2011).

C’est un milieu d’une exceptionnelle richesse, offrant des paysages de pairies, marécages boisés et zones humides vraiment superbes (Voir l’album photo).

Keoladeo Ghana : Une ancienne réserve princière de chasse au canard

parc keoladeo ghana
Milieu humide typique du parc

Les étangs  initiaux qui constituent le parc ont été aménagés  par le  maharaja Suraj Mal  au XVIIIé siècle pour en faire une réserve de chasse. Canards et autres oiseaux migrateurs confluaient déjà sur ces terres en période hivernale et c’est à de véritables carnages ( le « record » dépasserait  plus de 4000 canards en une journée !) que se livraient le  souverain et ses invités, puis les colons anglais.

C’est en 1982 que cette réserve princière a été transformée en parc national, et depuis cette date, la chasse y est évidemment interdite. Le site a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985. Plus …