Accueil » Thème 4 – Le traitement numérique des photos

Thème 4 – Le traitement numérique des photos

Sujet 7- Le traitement des fichiers RAW avec DarkTable

Le traitement des fichiers RAW (en savoir plus sur les formats de fichiers images) dans GIMP nécessite de passer par une application tierce (UFraw, RawTherapee) pour préalablement “développer” l’information numérique acquise par le capteur.  En amont, GIMP n’intègre pas de catalogueur, et il faut passer par une application externe (XnView, GeoSetter, …) pour indexer et classer ses photos. La juxtaposition de trois applications pour traiter rationnellement ses photos peut être ressenti comme complexe par le photographe amateur. DarkTable est une alternative intéressante pour traiter les fichiers RAW.

LigthRoom, l’alternative intégrée d’Adobe

En ce qui concerne les applications commerciales  de traitement numérique des images, Camera Raw est le “développer” de fichiers Raw de Photoshop et Bridge son catalogueur. Les trois applications correspondent à trois modules différents, mais ceux-ci sont relativement bien intégrés et la communication entre les trois est transparente à l’utilisateur.

Toutefois à côté de Photoshop et de ses “plugins” , il y a LightRoom,  un logiciel intégrant la totalité de la chaîne de traitement numérique des photos : visionneuse d’image avec indexation, développement non destructif (le traitement n’altère pas le fichier original) des fichiers RAW, édition d’album et de diaporamas, création de galeries, … Une seule application répond donc à 90% des besoins  du photographe. De plus, LigthRoom n’augmente pas la taille des fichiers image, puisqu’il conserve les manipulations effectuées dans un fichier XMP associé au fichier image original, contrairement à Photoshop qui peut multiplier le poids du fichier initial par un facteur 2, 3, 4 ou. ..7.

Cette intégration plus fluide et cette gestion des fichiers plus performante expliquent  que LigthRoom soit le logiciel de traitement d’images le plus utilisé par les photographes experts (et amateurs…). Il permet de couvrir 95 % des besoins de retouche des images. Seul inconvénient,  il ne gère pas les calques, et le recours complémentaire à Photoshop peut parfois être nécessaire pour des traitements plus élaborés.

DarkTable, l’alternative open source à LigthRoom

DarkTable (remarquez l’analogie de la construction du nom avec LightRoom) est un logiciel libre et gratuit dont les fonctionnalités sont très proches de celles de LigthRoom. Ses principales fonctionnalités sont :

  • Catalogage par mots-clés, codes couleur, marquage (photos rejetées) ou catégories et notation des photos avec recherche et tri sur ces critères
  • Traitements physiques de l’image : correction des perspectives (spectaculaire en un clic), recadrage, correction des déformations dues à  l’objectif, redimensionnement, …
  • Traitements numériques des images : balance des blancs, tonalité, gestion des courbes, assemblage HDR, retouches locales par masque, traitement du grain des images à hauts Iso
  • Géolocalisation des images à l’aide d’un fichier GPX
  • Exportation des images dans d’autres formats (JPEG, TIFF, PNG, …)
  • Valorisation des images : diaporamas (non exportables), livres photos,  partage sur les réseaux sociaux, galerie WEB.

Comme LigthRoom, les traitements appliqués par DarkTable sont non destructifs et stockés automatiquement en temps réel (on ne sauvegarde jamais) dans un fichier XMP associé à l’image originale. C’est un logiciel intégré à l’interface simple et ergonomique assez facile à prendre en main. Il comprend 5 interfaces :

  • Table lumineuse : affichage des images du dossier, possibilité de marquage, d’ajout de mot-clé ou de code couleur
  • Chambre noire : traitement des images
  • Capture : permet de piloter son appareil photo numérique et de récupérer les images prises
  • Carte : affichage des vignettes des photos sur une carte si elles sont géolocalisées
  • Diaporama : réalisation d’un diaporama à l’écran. Il permet de voir les photos sélectionnées en plein écran, mais il n’est pas exportable

 

Télécharger l’application pour Windows (Darktable version 2.4.1) Attention, uniquement Windows 64bits

Voir un descriptif complet de DarkTable

Télécharger le manuel en ligne (pdf – 204 pages) . Il concerne la version Linux 2.0 mais peut être utilisé pour la version Windows en faisant abstraction du $1.1 spécifique à Linux

Accéder au blog DarkTable .fr (infos, trucs et astuces, tutos)

Retour au sommaire