Accueil » Château-Gaillard, le château de Richard Coeur de Lion en Normandie

Château-Gaillard, le château de Richard Coeur de Lion en Normandie

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest
chateau-gaillard
Vue panoramique de Château-Gaillard

Considéré à son époque comme un chef d’œuvre d’architecture militaire , le château fort de Château-Gaillard a été construit par Richard Cœur de Lion  sur les hautes falaises de craie dominant un  méandre de la Seine sur la commune des Andélys au cœur d’une région normande d’une beauté naturelle exceptionnelle. (Voir l’album photo)

Château Gaillard : le château de Richard Cœur de Lion

Richard Cœur de Lion a régné par son mariage sur un royaume qui s’étendait des Pyrénées aux frontières écossaises, englobant l’Angleterre, la Normandie, l’Aquitaine, Poitiers, le Maine et l’Anjou. Il fait construire le Château-Gaillard pour protéger ses possessions normandes, et sa capitale, Rouen. La construction n’aurait prise  que deux ans, en 1196-1198. Richard Cœur de Lion est mort environ un an après la fin de la construction en 1199.

Château-Gaillard, un chef d’œuvre d’architecture militaire

chateau-gaillard
La 3ème enceinte qui protège le donjon

Les vestiges du château permettent d’appréhender ce qu’il fut au Moyen-Age. Château Gaillard intègre à l’époque  les dernières avancées technologiques de la guerre des châteaux. Il est composé de trois enceintes utilisant des fortifications concentriques et des mâchicoulis, séparés par des douves sèches, avec un donjon intérieur protégé au final par les trois enceintes.

Outre l’ingéniosité de sa conception, le château a été construit avec beaucoup de soin : les murs étaient habillés d’une alternance régulière de pierres blanches et grises, conférant à l’édifice une esthétique particulière. Après l’abandon du château, la plupart des parements muraux accessibles ont été retirés pour être réutilisés dans les maisons du village voisin.

Le plan d’aménagement était en harmonie avec le site, un long éperon calcaire relié à un  plateau par une étroite langue de terre. La position exposée depuis le plateau qui le domine a produit une solution d’aménagement en forme de« goutte d’eau », la pointe tournée vers la direction d’attaque potentielle depuis le plateau.

La conception profondément originale intrigue toujours les historiens de l’art et de l’art de siège car au-delà des particularités de sa construction, il serait néanmoins de conception assez conventionnelle. 

Château-Gaillard, des vestiges majestueux

Les ruines du Château-Gaillard sont empreintes  d’une certaine mélancolie quand on le découvre dans la brume de la vallée de la Seine.

Des ouvrage extérieurs, il ne reste que les ruines assez dégradées. Le mur d’enceinte médian est bien mieux conservé. Le mur de la cour intérieure qui défend le donjon est presque intact, avec son entrée protégée par une herse.Les vestiges des appartements avec  leurs fenêtres donnant sur la Seine et le donjon et ses renforts en forme de pyramides inversées donnent une bonne idée de ce qu’a pu être le château à l’époque de Richard Cœur de Lion.

Voir toutes les photos

En savoir plus