Accueil » Escargots

Catégorie : Escargots

Escargots 2020- la phase d’écloserie est terminée

élevage escargot
Image 1- Une boîte d’élevage de juvéniles juste avant la sortie en parc extérieur

Avec la sortie des juvéniles en extérieur à partir du 20 avril jusqu’au 4 mai, les phases de reproduction et d’élevage des juvéniles se sont  achevées avec de très bons résultats (voir l’article précédent).

La seule difficulté rencontrée a été la difficulté à faire reproduire les escargots sauvages destinés à renouveler le cheptel de reproducteurs.

Comme pour la tentative de l’année dernière avec des escargots pyrénéens (voir l’article) les escargots sauvages n’ont commencé à pondre que tardivement  alors que la ponte des escargots «domestiques» s’achevait. Et encore, seulement une douzaine ont pondu (sur 120)  sur près d’un mois entre la 1ère et la dernière ponte. Ce phénomène est d’autant plus curieux que les escargots domestiques sont eux aussi issus d’escargots issus du milieu naturel et que cette difficulté n’avait pas été rencontrée. Quoi qu’il en soit, près de 800 petits sauvages sont en grossissement et vont permettre de rajouter un peu de sang neuf dans la population.

Plus …

Escargots, une nouvelle saison a commencé

Après une saison 2019 assez décevante, mon élevage d’escargots a redémarré en ce début d’année.

Une saison d’élevage 2019 décevante

Image 1- juvéniles d’escargots lors de l’éclosion

En 2019 j’ai introduit des escargots des Pyrénées pour tenter d’accroître la diversité génétique de mon cheptel. En effet, cela faisait 4 saisons que j’utilisais la même origine, et je notais quelques signes avant coureurs de dégradation des performances zootechniques notamment une diminution significative (près de 10%) du nombre d’oeufs par pontes (voir l’article). Malheureusement, la reproduction des escargots pyrénéens ne s’est pas bien passée, et il est difficile de déterminer dans quelle mesure ils ont contribué à la création du stock de reproducteurs de cette saison.

De plus deux événements particuliers ont marqué la saison :

  • les escargots se sont brutalement initiés au nudisme : une proportion faible mais pas négligeable d’entre eux  se sont mis à perdre leur coquille, et bien sûr leur survie en état de limace a été sérieusement compromise.
  • fin septembre, au retour du Vietnam (voir les albums photos du voyage) j’ai retrouvé 100% des escargots morts, la coquille partiellement percée. Un prédateur (ou plusieurs), non identifié, est venu faire ses courses. Et il avait un bon appétit, il restait en effet près de 3000 escargots parvenus quasiment tous au stade adulte.

Plus …

Escargots saison 4- L’élevage en parc extérieur est en cours

La phase de reproduction et d’élevage des juvéniles s’est terminée le 22 mai avec la sortie en parc extérieur des derniers jeunes issus de reproducteurs pyrénéens (leurreproduction avait démarré assez tardivement). Les premiers juvéniles issus de reproducteurs domestiques avaient été sortis dès le 26 avril.

Une croissance des escargots a priori normale

Croissance des escargots
Courbe de croissance des juvéniles issus de la reproduction 2019

Les juvéniles de cette saison sont issus d’une 4ème génération d’escargots élevés en captivité. Une baisse de performance de la reproduction (nombre de juvéniles moyen/reproducteur) a déjà été évoquée (voir l’article). La question pouvait se poser d’une altération similaire des performances de croissance. A priori il n’en a rien été, la croissance moyenne étant similaire à celle relevée  en 2018. De plus, on peut constater dans le graphique ci-contre que la croissance des escargots issus de reproducteurs “sauvage” (en vert) est globalement similaire à celle des juvéniles issus de reproducteurs “domestiques”. La différence à la dernière pesée entre les 2 lots de “sauvages” est vraisemblablement due à une différence de densité d’élevage.

On constate toutefois une grande disparité de croissance entre tous les lots, avec un poids moyen qui varie quasiment du simple au double en fin d’élevage.

Plus …

Escargots saison 4- l’élevage des juvéniles est en cours

Cette année, la période de reproduction a permis d’obtenir 128 pontes pour l’élevage, dont sont issus 9150 juvéniles (dont 1015 issus de reproducteurs pyrénéens) et 374 pontes pour la consommation représentant une fois préparé 1035g de caviar d’escargot.

Une production potentielle volontairement revue à la baisse

Juvéniles âgés d’une 40aine de jours

La production de la saison précédente a frôlé les 100kg, ce qui est beaucoup trop pour une auto consommation et générateur d’une charge de travail conséquente (200kg d’aliment à fabriquer notamment). La production visée cette année est d’environ 50kg, ce qui parait plus raisonnable. Plus …

Escargots saison 4, c’est parti

La saison 4 des escargots a démarré le 20 décembre 2018.

Des reproducteurs originaires des Pyrénées

escargots
Graphique 1– Répartition des poids individuels des escargots des 2 populations

250 reproducteurs ont été prélevés dans le village de Bourisp au mois d’août au cours d’un orage. Le frigo étant occupé par les reproducteurs domestiques, ils ont été placé en estivation (température ambiante et au sec). Leur réveil a été douloureux, car près de 50%  n’ont pas supporté le déménagement. Ce sont donc 129 escargots qui ont été mise en reproduction, en 2 lots, un d’un poids individuel égal ou supérieur à 12g (poids moyen 13,5 g), l’autre de moins de 12g (poids moyen 9,6g). Ces escargots étaient plus gros que les reproducteurs issus de l’élevage 2018, avec un poids moyen de 11,9 g contre 9,8g. Leur répartition en poids était également très différente (graphique 1) avec un histogramme très étalé, alors que celui des domestiques épousait davantage une répartition normale. Plus …