Accueil » Monter un panorama avec GIMP

Monter un panorama avec GIMP

Gimp ne dispose pas d’une fonction native de réalisation de panorama à partir de 2 photos ou plus. Il est possible de monter un panorama avec plusieurs photos “à la main” en utilisant les calques, mais la réalisation est assez complexe. Par contre, il existe plusieurs greffons (plugins)  qui assurent cette tâche de manière plus ou moins simple et efficace :

  • Stitch Panorama : ce plugin s’utilise en définissant des points de contrôle entre les deux images (et uniquement 2) à assembler, de manière à indiquer à l’application la zone de recouvrement des images.
  • Pandora : ce plugin permet de construire un panorama avec 2 ou plusieurs images. Il est plus simple à utiliser car il suffit d’indiquer la taille approximative de la zone de recouvrement entre les images.

Ces deux greffons travaillant avec des calques et des masques, il est assez facile d’intervenir sur le montage réalisé. En effet, même s’ils sont intégrés à GIMP, ces deux plugins nécessitent d’intervenir sur l’image finale pour l’améliorer. Pandora par exemple ne gère pas les différences de tonalité entre les images, et elles doivent être exposées de la même manière pour que le raccord ne soit pas visible. Stitch gère la balance des couleurs (mais pas l’exposition) et la distorsion, mais ne permet d’ajuster simultanément que 2 images (on peut toutefois ajuster 3 ou 4 images en 2 fois).

Compte tenu des limites de ces deux applications, il peut être préférable de monter les panoramas avec une application extérieure, puis de compléter le traitement dans GIMP si cela est nécessaire. A ce titre, HUGIN est une application du domaine libre qui est particulièrement simple à utiliser et très performante.

Nous allons dans la suite de ce tutoriel tester les deux  greffons et HUGIN avec les deux images (format RAW à l’origine) ci dessous (Grand canal de Venise). La complexité du montage réside dans la différence d’exposition entre les deux images et le déplacement de la gondole entre les deux prises de vue.

panorama avec gimp
Image 1
panorama avec gimp
Image 2

 

 

 

 

 

 

Prise de vue pour un montage en panorama

En règle générale, il est conseillé de prendre les photos destinées à un montage panoramique avec une focale de 35 à 50mm pour éviter les déformations.

La superposition entre les différentes images doit être suffisante et de l’ordre de 30% minimum

Il est important de veiller, lors de la prise de vue, à alignement les images, l’utilisation d’un pied avec une rotule bien horizontale permettant d’atteindre cet objectif.

L’exposition doit rester homogène entre les différentes images, l’utilisation de la correction d’exposition permettant de compenser les différences éventuelles.

Monter les panorama dans GIMP avec Stitch panorama

Installer le greffon

Téléchargez le greffon ICI.  Une fois téléchargé, copiez le greffon (stitch_0.9.6.py) dans le répertoire des plugins : C:/Programmes/GIMP 2/lib/gimp/2.0/plug-ins

Le greffon sera accessible dans GIMP dans Filtres/Util

Construire le panorama

Les différentes étapes du montage sont indiquées ci-dessous avec les traitements appliqués.

panorama avec gimp

3 points d’ancrage ont été utilisés. Le montage est parfais du 1er coup, mais la différence d’exposition est très nette et des artéfacts de couleur ont été créés dans le ciel de la photo de gauche. la partie supérieure du bâtiment de gauche a été effacée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

panorama avec gimpLa partie supérieure du bâtiment de gauche a été récupérée avec le pinceau sur le masque du calque correspondant. L’exposition de la photo de gauche a été renforcée pour harmoniser les tonalités, et le ciel a été homogénéisé après sélection et remplissage avec la couleur du ciel de la photo de droite. Les artéfacts colorés ont été gommés avec le tampon de duplication

Monter les panoramas dans GIMP avec Pandora

Installer le script

Pandora est en fait un script écrit en langage Python. Ces scripts se gèrent différemment des greffons.

Télécharger le script ICI. Dans le menu de votre navigateur, choisissez Enregistrer (format texte). Le nom du fichier s’affiche automatiquement (pandora-combine-0.9.3.scm).  Enregistrez le dans cet emplacement : C:/Utilisateurs (ou Users)/Votre compte/.gimp-2.8/scripts. Le greffon sera accessible dans GIMP dans Filtres/Combiner/Arrange as panorama

Construire le panorama

Les différentes étapes du montage sont indiquées ci-dessous avec les traitements appliqués (voir le tutoriel pour le mode opératoire)

panorama avec gimp

 

Le seuil de recouvrement a été positionné à 40%. Les deux images sont bien ajustées sur le plan horizontal, mais l’image de droite est légèrement décalée vers le bas.

 

 

 

 

 

 

panorama avec gimp

L’image de droite a été remontée au bon niveau. Son exposition (Couleurs/exposition) a été légèrement augmentée pour que les tonalités soient plus proches de celle de l’image de gauche. La gondole apparait dédoublée par ce qu’elle a avancé entre les deux prises de vue (ça avance plus vite qu’on ne croit !)

 

 

 

 

 

 

panorama avec gimpA l’aide du pinceau appliqué au masque du calque de l’image de droite,  le doublon de la gondole a été supprimé, l’image a été aplatie (fusion des 2 calques) et la tonalité générale de l’image ajustée avec Couleurs/Tons sombres-Tons clairs.

Le résultat est assez probant, même s’il subsiste une légère différence de tonalité dans l’eau et dans le ciel qui aurait pu être corrigée avec un traitement plus fin.

 

 

 

 

 

Monter les panoramas dans HUGIN

panorama avec gimp

Le montage des panoramas dans GIMP se révèle assez complexe dès lors que les photos de départ ne sont pas optimales, notamment en matière d’exposition. Une solution de montage externe comme HUGIN (elle aussi du domaine open source) s’avèrera dans la plupart des cas plus simple et plus efficace.

Hugin est une application à part entière qui fonctionne indépendamment de GIMP. Un tutoriel complet, incluant les modalités de téléchargement et d’installation, est disponible ICI. Son utilisation est très simple et le panorama n’a pas à être ajusté après son montage. Il peut être traité dans GIMP si des corrections sont nécessaires.

Le résultat de son utilisation pour construire le même panorama que ci-dessus est donné ci-contre. Aucun autre traitement autre que le montage automatique par Hugin n’a été appliqué.

On peut remarquer que l’application a parfaitement géré le décalage des images dans le sens de la hauteur, le dédoublement de la gondole et les différences d’exposition et de tonalité. La seule contrainte de HUGIN est qu’il ne travaille pas sur les fichiers RAW. Par contre il permet de sauvegarder les images au format Jpeg ou Tiff, ce dernier permettant une latitude de traitement complémentaire dans GIMP plus étendue.

Retour au sommaire des tutoriels photo