Accueil » Le parc préhistorique du Roc de Cazelle en Périgord

Le parc préhistorique du Roc de Cazelle en Périgord

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest
Roc de Cazelle
Vue générale du site

Le parc préhistorique du Roc de Cazelle  est situé dans la vallée de la Beune, à proximité des Eyzies en Dordogne (voir l’album photo). Il est installé de part et d’autre du vallon d’un ruisseau affluent de la Beune, sur les falaises résultant de l’érosion du massif calcaire par la rivière et ses affluents. C’est un des nombreux sites troglodytiques remarquables que l’on peut visiter autour des Eyzies.

Le Roc de Cazelle : un site occupé depuis les temps préhistoriques

De nombreux vestiges préhistoriques ont été trouvés sur le site lors de différentes campagnes de fouilles dans les abris sous roche ou les grottes du site. La fameuse statuette la Vénus de Sireuil a été trouvée en 1900 dans le vallon du Goulet (affluent de la Beune) qui traverse le parc. Le site a ensuite été occupé au moyen âge comme forteresse, puis par intermittence jusqu’à une époque très récente puisque le dernier habitant l’a quitté en 1966.

La visite à travers les bois du vallon, les abris en terrasse,  les grottes naturelles et le marais permet de découvrir les différentes époques d’occupation et les vestiges que les occupants y ont laissé.

Des reconstitutions de scènes de la vie à la préhistoire

Reconstitution d’une scène de chasse

Le principal intérêt du site du Roc de Cazelle réside dans l’histoire de son occupation par l’homme.

Les propriétaires, pour renforcer cet intérêt, ont émaillé la visite de reconstitutions de scènes de la vie de l’homme préhistorique : scènes de la vie domestique, scènes de chasse, … et d’animaux de l’époque (ours des cavernes, rhinocéros laineux, mammouth, …). Si elles sont de nature à laisser le visiteur adulte dubitatif, ces reconstitutions plaisent beaucoup aux enfants et ont pour eux un rôle pédagogique certain. Des ateliers de tir à l’arc ou au propulseur, d’allumage de feu et de taille de silex leurs sont d’ailleurs réservés.

Des vestiges d’habitats troglodytes

Collection d’outils anciens

La fin de la visite du Roc des Gazelle traverse une petite ferme installée à proximité d’un ruisseau puis passe par des terrasses creusées par la Beune qui délimitent des abris sous roche et des grottes utilisées encore très récemment comme habitat. Une maison troglodyte figée dans le temps peut se visiter pour avoir une idée des conditions de vie à l’époque. Une impressionnante collection d’outils anciens issus de différents métiers est exposée dans cette partie du site.

Voir l’album de photos

Voir le site officiel

Voir d’autres sites remarquables du Périgord

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *