Accueil » Un exercice photo numérique : la reconstitution de l’ancien pont de Bergerac

Un exercice photo numérique : la reconstitution de l’ancien pont de Bergerac

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Les ponts de Bergerac, une histoire mouvementée

On peut voir à Bergerac, près de la place Barbacane dans le quartier de la Madeleine, en rive gauche de la Dordogne,  les ruines de la pile de ancien pont de Bergerac. Ce pont a été inauguré en 1513. Auparavant, un autre pont avait été construit en 1209. Maintes fois ruiné par les crues de la Dordogne et reconstruit par les habitants, il a été définitivement emporté par une crue en 1444.

Le pont dont il reste la pile en rive gauche rejoignait l’actuelle rue dite « de l’ancien pont » sur la rive droite. Il reposait en fait sur 11 piles et ses tabliers étaient en bois . Il a d’ailleurs brûlé en 1567 et n’a été restauré qu’en 1579. Endommagé par une crue en 1615, il est entièrement détruit par une nouvelle crue en 1783. Ce n’est qu’en 1825 que sera mis en service l’actuel « vieux pont ». Entre temps, la traversée de la Dordogne s’effectuait en bac (En savoir plus).

Reconstituer l’ancien pont de Bergerac, un exercice de photo reconstructive pas simple

Il existe bien un dessin de l’ancien pont de Bergerac (voir) mais celui-ci n’est pas facilement exploitable en photographie reconstructive  du fait de son manque de détail. En 2013, la ville de Bergerac était candidate au titre de Ville d’art et d’histoire. A cet effet, elle a restauré et aménagé le site de la pile de l’ancien pont et créé une animation autour de cette restauration. Des panneaux d’information ont été utilisés à cet effet, et l’un d’eux portait une représentation détaillée de ce pont (Photo 1). Une photo du panneau (reconstituée en plusieurs morceaux pour obtenir une bonne définition), et hop, de la matière pour la reconstruction !

Reconstitution de l'ancien pont de Bergerac
Photo 1- Reconstitution de l’ancien pont de Bergerac sur le panneau d’information de la mairie

 

Ensuite il a fallu prendre une photo du site dans lequel insérer ce pont. Le dessin disponible étant centré sur le milieu de la rivière, il fallait une perspective adaptée (photo 2). A noter que ce travail a été engagé en 2013, et qu’à l’époque, le port était entièrement dédié au parking. D’où la difficulté complémentaire de virer les voitures !

site retenu pour la reconstitution de l'ancien pont de Bergerac
Photo 2- La perspective retenue

Enfin, deux autres photos ont été utilisées :

  • une photo de la Dordogne en amont du vieux pont . En effet, l’emprise du pont actuel étant beaucoup plus importante que celle de l’ancien, il fallait trouver un fond plausible pour boucher le vide qu’allait laisser la suppression du 1er.
  • une photo d‘un ciel un peu plus garni que celui de la photo 2, histoire de donner un peu de relief à la photo définitive pour éviter que le regard ne se porte sur les imperfections du montage. Ce ciel a été pris au-dessus de Montbazillac.

Un résultat loin d’être parfait mais qui donne le change

J’avais commencé ce travail en 2013, puis je l’avais oublié. C’est la publication dans le groupe Facebook « Tu es de Bergerac quand… » du vieux pont actuel dont les arches ont été paré de différentes décorations (anneaux olympiques, montres) qui m’a incité à reprendre ce projet. Après détourage du pont de la photo 1, moult calques et masques pour ajuster tous les éléments et quelques autres traitements dans Photoshop (et quelques heures de travail quand même !), voila le résultat (Photo 3). Il est loin d’être parfait et il ne faut pas trop agrandir l’image car les imperfections sautent rapidement aux yeux. Outre les celles du travail numérique lui-même (la suppression des voitures par exemple a laissé des traces), il y a bien sûr les imperfections historiques. Les bâtiments qui apparaissent sur la photo n’existaient certainement pas tous à l’époque, et le port n’avais vraisemblablement pas cette apparence. Mais cette reconstruction donne une idée de ce qu’aurait pu être Bergerac et la rivière qui le traverse au milieu du XVIIIème siècle.

Reconstitution de l'ancien pont de Bergerac
Photo 3- Reconstitution de l’ancien pont dans son cadre

Que mes collègues de l’UTL se rassurent, je n’ai pas prévu ce type d’exercice dans la formation pratique de la photo qui commence en octobre !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *