Accueil » Balade naturaliste sur le plateau d’Argentine (Périgord)

Balade naturaliste sur le plateau d’Argentine (Périgord)

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Le Périgord regorge de sites naturels exceptionnels. Le plateau d’Argentine, situé sur la commune de La Rochebeaucourt, dans le nord du département de la Dordogne,  est l’un d’entre eux (voir l’album).

Le plateau d’Argentine, un causse en Périgord

plateau d'argentine périgord
Plateau d’Argentine- vue générale du causse

Le plateau d’Argentine constitue un des ensembles de pelouses calcaires les plus riches de la Dordogne  avec :

  •  une grande diversité d’habitats naturels
  • ne variété de pas moins de 350 espèces végétales dont plusieurs espèces d’orchidées
  • près de 200 espèces animales inventoriées.

La majeure partie du plateau est occupée par un causse, le reste du plateau étant en évolution notamment sous l’influence de l’agriculture.

Au printemps, ce site est surtout remarquable par sa flore d’orchidées.

Intégré dans le Parc naturel régional Périgord Limousin, il est classé dans le réseau Natura 2000.

Le plateau d’Argentine, un milieu naturel exceptionnel

plateau d'argentine périgord
peuplement d’orchis bouffon

En cette fin du mois d’Avril, après un hiver et un début de printemps particulièrement pluvieux, le plateau s’est couvert de fleurs. Les insectes ne sont pas encore très présents compte tenu des conditions thermiques défavorables en avril, mais ils ne vont pas tarder, coléoptères, papillons et autres espèces, à parcourir le causse dans tous les sens. Pour l’heure, ce sont les fleurs qui décorent la pelouse du causse, orchidées (une quinzaine d’espèces ont été recensées sur le site, mais les orchis bouffon violettes roses et blanches dominaient en cette fin d’avril), fumana couchée qui ponctuent le plateau de tâches jaunes, blanches sablines des chaumes, … Après quelques jours de soleil, cette exubérance de couleurs prendra fin et la pelouse sèche du plateau d’Argentine méritera à nouveau son nom.

Plateau d’Argentine, d’autres richesses à découvrir

Un chemin de randonnée balisé et documenté permet de découvrir les richesses du plateau. Outre sa flore et sa faune, le promeneur (doté d’un large chapeau car le soleil cogne sur ce plateau découvert)  pourra découvrir des cluzeaux, des carrières, les ruines d’un château et une magnifique église romane.

Voir l’album photo

Voir d’autres balades naturalistes

3 comments

  1. Didier RAYMOND says:

    Bonjour, vos photos sont excellentes, elles permettent d’identifier des plantes peu communes sans avoir besoin de se déplacer !! Vous présentez un rameau d’arbuste en fleurs qui vous est inconnu (photo P4190038.jpg de votre album) et que je ne connaissais pas non plus. Recherches faites, il s’agit d’une Spirée (Rosacée), la Spirée à feuilles de Millepertuis, Spirea hypericifolia sous-espèce obovata, qui est une espèce rare et qui est d’ailleurs protégée en Aquitaine. Elle avait été inventoriée sur le plateau d’Argentine par les botanistes qui ont travaillés à l’inscription du Site en ZSC (Zone Spéciale de Conservation), elle était également cartographiée dans l’Atlas partiel de la Flore de France dirigé par Pierre Dupont dans les années 80/90. Vous trouverez des descriptions de l’arbuste sur le net dans Tela Botanica ou ailleurs… La photo à gauche de la précédente (P4190022.jpg) est une Globulaire, la Jasione des montagnes ne pousse pas sur sol calcaire… (voir aussi les feuilles) on la trouve un peu plus au Nord dans la région de Nontron, Montbron… aux sols siliceux. Elle est aussi présente sur le littoral Atlantique dans les sables…
    Cordialement.
    Didier RAYMOND
    (Les carnets naturalistes de Vendoire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *