Accueil » Périgueux, visite de la vieille ville

Périgueux, visite de la vieille ville

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

L’Université du Temps Libre de Bergerac (voir le blog) organise des « visites du patrimoine ». La dernière a été consacré notamment à la vieille ville de Périgueux (voir l’album).

Périgueux, des vestiges de la cité médiévale

Périgueux, tour mataguerre
Image 1- la tour Mataguerre

L’actuelle ville de Périgueux résulte du rapprochement entre l’antique cité des Pétrocores, Vesunna, créée sous l’occupation romaine en Gaule au 1e siècle av JC, et le bourg du Puy-Saint-Front, bourg fortifié créé par l’évêque Frotier autour d’un monastère à la fin du Xe siècle. Il subsiste de ce passé quelques traces, notamment des ruines gallo-romaines (Vesunna) et des vestiges des anciens remparts, comme la tour Mataguerre (Image 1).

Périgueux, des maisons et des hôtels Renaissance

Périgueux maison d'estignard
Image 2- Maison d’Estignard
périgueux, hôtel d'Astier
Image 3- Escalier de la tour de l’hôtel d’Astier

La ville a conservé de nombreux bâtiments Renaissance. Construits par de riche marchands ou des notables, maisons et  hôtels témoignent du riche passé de la ville. Façades aux fenêtres bien alignées et richement sculptées, cours intérieures et escaliers apparaissent au fil des ruelles étroites et pavées.

Malheureusement pour le photographe, il n’y a pas toujours de recul dans les ruelles et il vaut mieux être équipé d’un super grand angle (18mm en ce qui me concerne) pour réussir à figer dans leur intégralité les façades sur le capteur. Et encore faut-il jouer dans Photoshop pour corriger des lignes un peu trop fuyantes (image 2). Il faut d’ailleurs parfois additionner plusieurs photos pour obtenir une vision complète d’un élément architectural, comme sur la photo de l’escalier de l’image 3.

 

 

 

Périgueux, la cathédrale Saint Front, une histoire mouvementée

périgueux, église Saint Front
Image 4- Cathédrale Saint-Front dominant les toits de la vieille ville
perigueux, cathedarle saint front
Image 5- Chœur et lustre sous la coupole centrale

La cathédrale Saint Front date dans sa conception actuelle de la seconde moitié du XIXe siècle, mais sur ce site se sont succédés de nombreux bâtiments religieux :  la première église du VIe siècle détruite par les normands en 845,  l’église abbatiale du XIe siècle détruite par un incendie en 1120, l’église à coupoles construite entre 1160 et 1170 agrandie en 1525 et pillée par les huguenots en 1575, la 1ère cathédrale ainsi dénommée en 1669  restaurée de 1852 à 1895 pour arriver à la cathédrale actuelle.  Il subsiste à côté de l’église le cloître de l’ancienne  abbaye dont la cathédrale fut l’église abbatiale.

Construite dans un style mêlant des influences romanes et byzantines, elle est construite sur un plan de croix grecque et coiffée de  cinq coupoles à clochetons (image 4).

A l’intérieur, relativement lumineux, cinq lustres, dont le lustre central pèse 500 kg,  sont suspendus sous chaque coupoles. Sous la coupole sud on peut voir un grand retable en bois sculpté qui provient du couvent des Jésuites de Périgueux. Les vitraux datent de la restauration effectuée à la fin du XIXe siècle.

 

 

L’album photo réalisé lors de cette balade dans le vieux Périgueux vous montrera d’autre richesses de cette magnifique ville.

Voir aussi cet article très complet sur Périgueux et son histoire

Voir d’autres richesses du Périgord

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *