Accueil » Balades naturalistes : le parc naturel de Keoladeo Ghana au Rajasthan

Balades naturalistes : le parc naturel de Keoladeo Ghana au Rajasthan

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Le parc national de Keoladeo Ghana est une réserve naturelle d’environ 29 km2 située à l’est du Rajasthan (Inde), à proximité immédiate de la ville de Barathpur (2,5 millions d’habitants en 2011).

C’est un milieu d’une exceptionnelle richesse, offrant des paysages de pairies, marécages boisés et zones humides vraiment superbes (Voir l’album photo).

Keoladeo Ghana : Une ancienne réserve princière de chasse au canard

parc keoladeo ghana
Milieu humide typique du parc

Les étangs  initiaux qui constituent le parc ont été aménagés  par le  maharaja Suraj Mal  au XVIIIé siècle pour en faire une réserve de chasse. Canards et autres oiseaux migrateurs confluaient déjà sur ces terres en période hivernale et c’est à de véritables carnages ( le « record » dépasserait  plus de 4000 canards en une journée !) que se livraient le  souverain et ses invités, puis les colons anglais.

C’est en 1982 que cette réserve princière a été transformée en parc national, et depuis cette date, la chasse y est évidemment interdite. Le site a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985.

Keoladeo Ghana, un parc qui regorge de vie

parc keoladeo ghana rajasthan
Une antilope nilgaut et deux grues antigone

En ce début de mois de décembre, et même si notre visite a été de -trop- courte durée et le moment (fin de matinée) peu favorable à l’observation, nous avons constaté que le parc regorgeait de vie : oiseaux (oies, foulques macroules, grues, canards en tous genres, hérons, oiseaux serpents, …) et  mammifères (cerfs, singes, sangliers, antilopes, chacals) prenaient la pose tout au long du chemin qui traverse le parc. Les spécialistes ont  recensé dans le parc environ 375 espèces dont 200 d’oiseaux migrateurs et 78 qui y vivent à l’année.

Compte tenu de la proximité des animaux, et malgré un équipement photographique un peu limité (APN hybride avec un zoom 28-300 peu lumineux), il a été possible de photographier quelques sujets avec un résultat pas trop décevant (voir les photos).

Keoladeo Ghana, un milieu fragile

keolado ghana rajasthan
Oiseau serpent

Au début de ce siècle, La région a connu plusieurs années de sècheresse qui ont réduit fortement la proportion d’oiseaux migrateurs venant hiverner dans le parc. De grands travaux ont alors été entrepris avec la création de réserves d’eaux, de digues et de canaux permettant de maintenir optimum le niveau des étangs sur près de 11km2.

La pollution très importante de la ville de Barathpur ne semble pas pour l’instant affecter de manière significative le biotope du parc , et les populations locales ont été sensibilisées aux contraintes de gestion de ces milieux naturels (le pâturage dans le parc a été limité).

Ce parc a la particularité en Inde d’être le seul à être entièrement clos par un mur de 2m de haut, mais il est entièrement cerné par la ville et les villages environnant et ne dispose pas de zone tampon.

 

Ce parc a été visité lors d’un voyage au Rajasthan. Les photos des autres sites visités seront publiées dans les prochaines semaines et accessibles sur ce blog  ici (page en construction).

En savoir plus sur le parc de Keoladeo Ghana :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *