Naissances sur la Dordogne – les oisons sont adultes

Les oies de la Dordogne à Bergerac ont été particulièrement prolifiques cette année (voir l’article), avec une situation bien particulière : une oie cendrée célibataire avec des oisons et sans mâle. Ce type d’hybride existe apparemment dans la nature (voir l’article)

Un hybride entre une femelle oie cendrée et un mâle bernache ?

oie cendrée
Image 1

Lors de l’apparition de 4 oisons tout juste éclos auprès de l’oie cendrée, la question se posait de savoir si cette oie avait récupéré les petits d’une oie bernache, où si elle en été réellement la mère, et donc si elle avait été couverte par un mâle forcément bernache puisqu’il n’y en avait pas de cendré. Ce questionnement était d’autant plus  justifié que cette oie n’avait pas de mâle, alors que les bernaches élèvent généralement leurs petits en couple.

Tant que les oisons sont restés petits, il était difficile de répondre à la question. Mais, petit à petit,  au cours de leur croissance, certains signes ont fait pencher vers la 2ème réponse : des pattes claires, un bec pas vraiment d’un noir franc, malgré une allure générale de bernache,  ces oisons étaient certainement des hybrides.

Plus …

Duras, un château et du chocolat

Duras est un village du Lot-et-Garonne à la limite administrative du département de la Dordogne. Il est construit sur un éperon rocheux qui facilitait la défense du village et de son château, notamment pendant la guerre de 100 ans.Ce village abrite deux bijoux du patrimoine, architectural (château) et culinaire (chocolaterie).

Duras – Une chocolaterie artisanale traditionnelle

chocolaterie Duras
Echantillon de la production de la chocolaterie

La maison Guinguet travaille le pruneau depuis trois générations. Après avoir démarré la production de pruneaux enrobés de chocolat, elle a diversifié sa production de gourmandises en chocolat.

Si elle achète son chocolat pur beurre de cacao en Belgique, elle produit elle même son praliné à partir de noisettes produites dans les vergers de noisetiers implantés autour de l’usine.

Les différents ateliers produisent une multitude de saveurs, de textures surprenantes, de formes originales pour satisfaire tous les gourmands.

Les visites de la chocolaterie sont possibles sur rendez-vous, et il est possible de découvrir tous les produits dans le magasin attenant à l’usine.

Voir les photos

Voir le site de la chocolaterie

Plus …

Les journées du reportage de Bourisp- 20 reportages cette année

L’édition 2018 des Journées du Reportages de Bourisp, organisées par les Caillet, se déroulera du 6 au 15 juillet.

Un cru 2018 exceptionnel

journées du reportage bourisp

20 reportages et plus de 300 photos, voilà ce que les visiteurs pourront  découvrir aux Journées du Reportage de Bourisp début juillet.

Quelques uns des thèmes proposés cette année :

  • Alep en guerre,
  • le Sahara Oriental, 24 ans sans guerre ni paix
  • les concasseur de pierre de Jaflong (Bengladesh)
  • Les vieux montagnards, pastoralisme et tradition
  • Les gitans de Saint- Jacques

Chaque reportage raconte une histoire, rapporte un témoignage et ouvre la réflexion.

Pour en savoir plus : site web des JDR

 

 

Balades naturalistes : naissances sur la Dordogne

Une balade naturaliste qui s’est prolongée plusieurs semaines pour suivre les naissances chez les oies et les canards – et même chez les cygnes–  de l’ile de la Pelouse à Bergerac (24). Un album photo permet de suivre cette période riche en émotions et tous les protagonistes qui l’ont animée.

Une population d’oies bernaches sédentaires

anser indicus
Oie à tête barrée (photo 2017)

Les rives de la Dordogne abritent, au niveau de l’ile de la Pelouse,  en plein centre de Bergerac, une population d’oies bernaches qui se sont sédentarisées (elles ne migrent pas). Ce troupeau ce serait échappé d’un zoo il y a une vingtaine d’année.

Il y a 3-4 ans, une oie cendrée s’est jointe aux Bernaches, et elle s’est reproduite cette année. L’année dernière, c’est une rare et magnifique oie à tête barrée (Anser indicus) qui a fait un court séjour de quelques semaines sur les rives de la Dordogne.

Plus …

La Crète, une ile grecque à découvrir

Les albums photos accessibles à partir de ce post regroupent les souvenirs d’un voyage effectué en Crète en octobre 2017. Il s ne sont pas censés donner une description exhaustive de ce pays, car la Crète ne se découvre pas en une semaine.  Mais ils donneront une image la plus fidèle possible de que cette ile peut offrir de meilleur au visiteur qui sait la découvrir.

CrèteLa Crète est la plus grande et la plus peuplée des îles grecques.  Le chef lieu de la région est Héraklion . La région compte environ  630 000 habitants.

La Crète représente une part importante de l’économie et du patrimoine culturel de la Grèce, tout en conservant ses propres caractéristiques culturelles locales, notamment celles résultant des influences vénitiennes et ottomanes. C’est pourquoi d’ailleurs ont évoque souvent « l’ambiance crétoise » des villes et des villages, un certain art de vivre. L’ile était autrefois le centre de la civilisation minoenne ( environ 2700-1420 av. JC ), qui est la première civilisation connue en Europe .

Plus …

Escargots, l’élevage en parc extérieur a repris

L’élevage des escargots comprend une phase de reproduction et d’élevage des juvéniles qui se déroule en hiver, en intérieur et en conditions contrôlées (température, lumière, hygrométrie) et une phase d’élevage en parcs extérieurs ou seule l’hygrométrie est contrôlée par arrosage.

Escargots 2018- La première phase s’est bien déroulée

16400 juvéniles issus de 182 pontes ont éclos entre le 23 février et le 16 mars. Leur élevage  s’est déroulé sans problème, avec une excellente croissance (voir l’article).

A l’issue de cette phase, 14900 escargots de 0,8 à 1 g ont été sortis en parc extérieurs entre le 23 avril et le 16 mai. Le taux de réussite de la phase pontes-juvéniles se situe donc autour de 87% (nombre d’escargots sortis/nombre d’escargots nés), ce qui est un bon résultat.

Plus …

Aubeterre-sur-Dronne, un patrimoine exceptionnel

Au Sud de la Charente, à la frontière du Périgord, Aubeterre-sur-Dronne est construit sur une colline dont  un méandre de la Dronne fait quasiment le tour. Ancienne place forte, le village est aujourd’hui labellisé «  Plus Beaux Villages de France » et « Petite cité de caractère« . Son patrimoine le plus remarquable est son église monolithique, mais le village offre à la vue du visiteur bien d’autres richesses (Voir l’album).

L’église monolithique

aubeterre sur Dronne eglise monolithe
L’église monolithe

L’église monolithe (église Saint-Jean) est une église creusée entre le VIIIème et le  XIIème siècle à l’intérieur de la falaise qui supporte le château médiéval. Le creusement s’est effectué par le haut à partir d’une cavité naturelle agrandie en une galerie impressionnante qui borde la voute de l’église sur 3 côtés. Cette galerie permettait au seigneur d’assister aux offices en accédant directement depuis le château. Elle servait également à capter les eaux de ruissellement.

Ses dimensions sont impressionnantes (15 m de haut, 27 m dans sa plus grande longueur) et sa nécropole est creusée de centaines de tombes. Au centre de l’abside trône un reliquaire de style roman, taillé lui-aussi en un seul bloc dans le massif calcaire originel.

En 1794, le rôle religieux de cette église est abandonné au profit de l’église St Jacques reconstruite en 1710 après avoir été détruite pendant les guerres de religion.

Plus …

Les grottes de Bétharram

Une balade naturaliste originale dans l’univers  minéral des grottes de Bétharram (voir l’album). Ces grottes sont situées sur la commune de Saint-Pé-sur-Bigorre dans le département des Hautes Pyrénées

Grottes de Bétharram, un univers minéral exceptionnel

grottes de betharram
Vue de l’étage supérieur des grottes

Les Grottes de Bétharram sont de très belles grottes creusées par une rivière souterraine qui parcours toujours la partie la plus basse de la grotte sur 3,5 km.
La visite se développe sur 2,8 km  et, la grotte occupant 5 niveaux dans le massif calcaire, avec une dénivellation de 80 m.
Le visiteur pénètre dans la montagne par un orifice naturel dans le département des Pyrénées Atlantiques et ressort au niveau de la vallée, dans le département des Hautes Pyrénées, par un tunnel creusé au début du XXème siècle .

Il s’agit en fait d’un ensemble de grottes reliées entre elles par de nombreux puits.

La partie supérieure des grottes comprend de vastes salles riches en concrétions. La descente du gouffre se fait par un escalier à paliers de 265 marches que le visiteur n’a pas à remonter car la sortie se fait par un tunnel artificiel donnant au niveau des parkings, tunnel parcouru dans par un petit train. Une partie de la visite se fait en parcourant une faille impressionnante dans la montagne. La visite se termine en suivant  la rivière souterraine dont une partie du parcours se fait en bateauA noter que la partie supérieure de la grotte est aménagée pour les handicapés.

Plus …

Balade naturaliste sur le plateau d’Argentine (Périgord)

Le Périgord regorge de sites naturels exceptionnels. Le plateau d’Argentine, situé sur la commune de La Rochebeaucourt, dans le nord du département de la Dordogne,  est l’un d’entre eux (voir l’album).

Le plateau d’Argentine, un causse en Périgord

plateau d'argentine périgord
Plateau d’Argentine- vue générale du causse

Le plateau d’Argentine constitue un des ensembles de pelouses calcaires les plus riches de la Dordogne  avec :

  •  une grande diversité d’habitats naturels
  • ne variété de pas moins de 350 espèces végétales dont plusieurs espèces d’orchidées
  • près de 200 espèces animales inventoriées.

La majeure partie du plateau est occupée par un causse, le reste du plateau étant en évolution notamment sous l’influence de l’agriculture.

Au printemps, ce site est surtout remarquable par sa flore d’orchidées.

Intégré dans le Parc naturel régional Périgord Limousin, il est classé dans le réseau Natura 2000.

Plus …

Les derniers albums sur l’Inde et le Rajasthan

Le voyage en Inde et au Rajasthan se termine avec 4 derniers albums : Delhi, paysages du Rajasthan, Animaux des villes et des campagnes, Folklore traditionnel indien (voir l’ensemble des albums Inde-Rajasthan).

Delhi

voyage en inde
Delhi- le tombeau d’Humayun

Delhi a été la capitale de l’Empire britannique des Indes de 1911 à 1947, date de l’indépendance. Après l’indépendance, elle restera la capitale du pays. La ville et son agglomération comptait, en 2015, 25 millions d’habitants. Delhi est constituée de 2 parties très différentes : la vieille ville (Old Delhi) et la ville nouvelle (New Delhi) aménagée sous l’empire britannique au sud de la ville existante. L’album vous promènera dans les deux parties de la ville et vous montrera notamment un site remarquable : le tombeau d’Humayun.

Plus …