Accueil » Oiseaux des mangeoires, de nouvelles espèces cette année

Oiseaux des mangeoires, de nouvelles espèces cette année

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest
Chardonneret
Chardonneret élégant

L’année dernière, 13 espèces d’oiseaux avaient été photographiées sur les mangeoires installées à proximité d’une fenêtre (voir l’article). Cet hiver, 4 nouvelles espèces sont venues se nourrir : des chardonnerets, des mésanges noires, des pinsons des arbres et des pinsons du nord.

Toutes les espèces identifiées l’année dernière sont revenues, mis à part le pigeon ramier. Les pies ont été tenues éloignées par un positionnement adapté des boules de graisse pour ne plus les laisser à leur portée. Elles les détruisaient en un rien de temps. Restent les étourneaux qui en font une consommation excessive.

Voir l’album photo (mise à jour de l’album 2021)

Cliquer sur les images pour les agrandir

Des chardonnerets organisé en bande

chardonnerets
Groupe de chardonnerets

Jusqu’à 23 chardonnerets ont été comptabilisés simultanément. Par contre impossible de les photographier tous ensemble, il n’y en a que 10 sur la photo ci-contre.

Et non seulement ils sont nombreux, mais en plus ils empêchent les autres oiseaux d’accéder aux mangeoires. Par contre, ils ne sont pas intéressés par les boules de graisse et se contentent des graines, avec un appétit particulier pour les graines de tournesol.

Des mésanges noires se sont jointes aux charbonnières et aux bleues.

Mésange noire

Des mésanges noires sont venues cette année. De la taille des mésanges bleues, elles sont particulièrement actives et mangent indifféremment des graines (arachide, tournesol) ou picorent sur les boules de graisse.

Deux espèces de pinsons pour le prix d’une

pinson des arbres
Pinson des arbres
Pinson du nord

Une ou deux femelles de pinsons des arbres (assez peu colorées) fréquentent les mangeoires cet hiver. Elles sont particulièrement timides et s’éloignent à la moindre agitation anormale. Elles fréquentent les mangeoires et mangent des graines au sol, mais ne touchent pas aux boules de graisse.

Un groupe de pinsons du nord (5 comptabilisés) magnifiquement colorés, sont arrivés récemment (mi février). Ils picorent au sol, mais font parfois des incursions dans les mangeoires.

 

 

 

 

 

Ces deux hivers d’alimentations des oiseaux ont montré qu’il faut diversifier les sources d’alimentation (graines diverses, boules de graisse) pour obtenir une plus grande diversité d’oiseaux..