Accueil » Une nuit à l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre

Une nuit à l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Un cadeau d’anniversaire sympa : une soirée et une nuit à l’observatoire du Pic du Midi  de Bigorre (voir l’album photo).

Pic du Midi de Bigorre : un observatoire initialement destiné à l’observation astronomique partiellement réaménagé en site d’accueil touristique

Observatoire du Pic du Midi de Bigorre
Vue d’ensemble à l’arrivée du téléphérique

En 1994, l’état se désengage de la gestion de l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre qui est alors repris par la région Midi-Pyrénées. Elle crée un syndicat mixte pour la réhabilitation du site: réfection de l’installation électrique et aménagements pour l’accueil du public. Un nouveau téléphérique mieux adapté à l’accès du public est installé, et le nouveau site rénové est ouvert au public en 2000.

Il comprend notamment une nouvelle zone restauration-hôtellerie permettant d’accueillir environ une trentaine de personnes pour la nuit. Le site peut être également réservé pour des séminaires d’entreprise (voir le site officiel du site).

L’activité scientifique de l’observatoire se poursuit en parallèle sous l’égide de l’université Paul Sabatier (laboratoires des sciences de l’univers, de la planète et de l’environnement). Les activités de recherche s’articulent autour de l’étude du Big-Bang et de l’univers lointain en passant par celles des planètes du système solaire et du soleil (présence d’un coronographe).

Un séjour réellement dépaysant malgré une météo pourrie

vue sur les pyrénées
Vue sur les Pyrénées

Le départ du téléphérique se fait depuis la station de ski de La Mongie. La météo se dégradant en ce 6 juillet, nous avons pris à temps la dernière cabine de la journée. L’ascension en téléphérique permet déjà d’en prendre plein les yeux, et la découverte de l’observatoire sur son pic (2877m) un peu avant l’arrivée est réellement impressionnante. Quelle énergie dépensée pour construire tous ces bâtiments en pierre et béton à cette altitude. Le pic a été arasé de près de 50m pour aménager la plateforme qui supporte l’ensemble des installations, 3 km de couloirs parcourent l’intérieur du site !

L’accueil à l’arrivée est très sympathique et nous pouvons déposer nos affaires dans notre chambre, spartiate mais toutefois confortable. Nous avons jusqu’au dîner pour découvrir le site.  Ses grandes terrasses facilitent l’accès  à toutes les installations.  Mais surtout elles offrent de superbes panoramas sur la chaîne des Pyrénées dont nous avons pu profiter avant que les nuages nous envahissent.

Pas d’étoiles mais une sympathique soirée tout de même

Soirée sur l'espace au pic du midi de bigorre
Soirée sur l’espace

Après un repas très agréable, on nous annonce qu’étant donné la météo, nous ne ferons pas d’observation astronomique. En contre partie, nous avons droit à un exposé sur l’espace très intéressant et pédagogique. Mais c’est quand même avec un peu d’amertume que nous rejoignons notre chambre, après un dernier tour du site dans un brouillard à couper au couteau. En compensation de ce désagrément, le gérant du site nous offrira un billet d’entrée pour revenir un autre jour en journée.

Et un retour sur le plancher des vaches sous la neige

Le lendemain matin, après avoir assisté à un très bref lever de soleil sur les sommets, avant que les nuages ne reprennent possession des lieux, et un copieux petit déjeuner, nous redescendons dans la vallée … sous la neige!

Malgré la météo exécrable, nous gardons un bon souvenir de ce court séjour au Pic du Midi de Bigorre dans un site vraiment surprenant. Une expérience que nous recommandons (voir l’album photo).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *