Accueil » Les grottes de Bétharram

Les grottes de Bétharram

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Une balade naturaliste originale dans l’univers  minéral des grottes de Bétharram (voir l’album). Ces grottes sont situées sur la commune de Saint-Pé-sur-Bigorre dans le département des Hautes Pyrénées

Grottes de Bétharram, un univers minéral exceptionnel

grottes de betharram
Vue de l’étage supérieur des grottes

Les Grottes de Bétharram sont de très belles grottes creusées par une rivière souterraine qui parcours toujours la partie la plus basse de la grotte sur 3,5 km.
La visite se développe sur 2,8 km  et, la grotte occupant 5 niveaux dans le massif calcaire, avec une dénivellation de 80 m.
Le visiteur pénètre dans la montagne par un orifice naturel dans le département des Pyrénées Atlantiques et ressort au niveau de la vallée, dans le département des Hautes Pyrénées, par un tunnel creusé au début du XXème siècle .

Il s’agit en fait d’un ensemble de grottes reliées entre elles par de nombreux puits.

La partie supérieure des grottes comprend de vastes salles riches en concrétions. La descente du gouffre se fait par un escalier à paliers de 265 marches que le visiteur n’a pas à remonter car la sortie se fait par un tunnel artificiel donnant au niveau des parkings, tunnel parcouru dans par un petit train. Une partie de la visite se fait en parcourant une faille impressionnante dans la montagne. La visite se termine en suivant  la rivière souterraine dont une partie du parcours se fait en bateauA noter que la partie supérieure de la grotte est aménagée pour les handicapés.

Un phénomène géologique toujours en activité

grottes de betharram
Stalactite et stalagmite en formation

La visite s’étant faite un jour pluvieux, il n’a pas été difficile de se rendre compte que, même si la rivière est certainement au niveau le plus bas qu’elle peut atteindre (niveau de la vallée), la grotte est toujours en activité. Un parapluie était presque nécessaire ! La photo ci-contre montre l’ampleur du phénomène. La formation de stalagmites et de stalactites est toujours en cours, mais elle est difficile à mesurer à l’échelle d’une vie d’homme: les stalactites et stalagmites de la photo ci-contre mettront 5000 ans à se rejoindre. L’eau ruisselle de toutes parts et dépose de multiples nuances de calcites sur les parois, verdies ça et là par les algues au niveau des éclairages artificiels (la photo au flash est interdite pour ne pas accentuer ce phénomène).

Une organisation des visites perfectible

Le jour de la visite du 1er mai, c’était le big bazar dans les grottes de Bétharram :  des centaines de visteurs, plusieurs heures d’attente en début d’après-midi sans aucune information, des enfants fatigués et excédés, des groupes passant en priorité on ne sait pour quelle raison, une seule caisse pour les billets, des guides dépassés par le nombre de visiteurs et la multitude des nationalités représentées, et donc des langues. Bref, comme on dit habituellement dans les tests,son organisation déplorable a fait perdre sa cinquième étoile à ce site.

Voir l’album photos

Voir d’autres balades naturalistes