Accueil » Les journées du reportage de Bourisp – L’édition 2018 comme si vous y étiez

Les journées du reportage de Bourisp – L’édition 2018 comme si vous y étiez

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

JDR de Bourisp : l’édition 2018 a été un grand succès, grâce à la qualité des reportages … et de l’organisation (voir l’album). Et, ce qui ne gâte rien,  Bourisp est toujours un village aussi sympathique et accueillant.

Bourisp, un village ouvert sur le monde

jdr de bourispPeu de villages ont, comme Bourisp, la volonté de porter un regard sans concession sur le monde : Sahara Occidental, Birmanie, Bengladesh, Ethiopie, Arménie, Syrie, sont autant de pays concernés par les reportages de l’édition 2018 des JDR de Bourisp. Pendant quelques jours, les rues et les cours du village s’ouvrent à d’autres problématiques et posent d’autres questions que celles concernant la vie de tous les jours dans un petit village de vallée des Pyrénées.

Et le pari est réussi. Les nombreux (mais pas assez) visiteurs de la manifestation découvrent Bourisp en même temps que les reportages qui s’étalent les rues, et pour eux, le contraste est saisissant entre la quiétude du village et la dureté de certaines photos d’où émergent parfois des cris de douleurs, mais aussi des sourires d’espoir.

Ils découvrent à travers ces reportages des vies dont ils n’avaient même pas idée, même si celles-ci concernent des gens qui vivent pas si loin d’eux,comme  celle des gitans de Perpignan ou de Pierre, un vieux berger des Pyrénées.

Les témoignages parfois poignants des reporters présents lors de l’inauguration ont  conforté les organisateurs dans leur volonté de poursuivre cette aventure, malgré le poids de l’investissement que cette manifestation leur demande, à eux et au village.

JDR de Bourisp – Une édition 2018 réussie

jdr de bourisp
Mojahed Abo AL-JOOD

Avec pas moins de 20 reportages sur des thèmes très variés, réalisés reporters professionnels mais aussi amateurs, une grande qualité des narrations et des photos, l’édition 2018 des JDR de Bourisp a été un bon cru.

Les 7 reporters présents lors de l’inauguration ont pu développer leur témoignage, et  le plus émouvant a été certainement celui du réfugié syrien Mojahed Abo AL-JOOD sur la guerre à Alep, qu’il a vécu en direct en tant qu’habitant de la ville.

Les photos de l’album réalisé lors du WE de l’inauguration ne peuvent pas témoigner de la portée de l’impact de cette manifestation, mail nul doute qu’il est fort tant sur les visiteurs que sur les habitants du village. Les organisatrices et organisateurs, quant à elles ou eux, sont fiers du travail accompli et se disent prêt(e)s à recommencer l’année prochaine..

Voir le site web de la manifestation

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *