Accueil » Jaipur, la ville du Rajasthan aux multiples attraits

Jaipur, la ville du Rajasthan aux multiples attraits

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Jaipur est la capitale de l’état indien du Rajasthan (3,1 millions d’habitants en 2011). Elle est de création assez récente puisqu’elle a été aménagée par le maharaja Jai Singh II entre 1727 et 1731 pour les travaux principaux (palais et avenue). Auparavant, la capitale de l’état était Amber, mais  Jai Singh II abandonna cette ville du fait du manque d’eau.

Ville nouvelle donc, Jaipur est construite sur la base d’une architecture urbaine organisée suivant un plan en damiers, avec de larges avenues et des rues perpendiculaires assez larges. En 1876, la ville fut peinte en rose pour recevoir le prince Albert, et cette couleur lui a donné son nom de « ville rose« . Le rose actuel est quelque peu défraichi, mais de nombreux bâtiments sont construits en gré rose, ce qui maintien une certaine uniformité de couleur.

Jaipur est très riche sur le plan du patrimoine architectural et culturel.

Le palais des vents

jaipur palais des vents
Le palais des vents

Le palais des vents (ou Hawa Mahal) a été construit en gré rose à la fin du XVIIIème siècle. Il est d’architecture moghole et rajput.

C’est un monument de 5 étages et 15m de haut comportant 953 fenêtres de petites tailles (Jharokha) fermées par des treillis complexes en pierre et en bois. Etant contigüe avec le palais hébergeant le harem,  les femmes du maharaja pouvait suivre à travers ces fenêtres, l’activité de la ville sans être vues.

Les claustras de pierre et de bois (jalis) qui ferment les fenêtres assuraient une ventilation renforcée en été grâce à l’effet venturi créé par la réduction de la surface de passage de l’air.

jaipur palais des vents
Détail de la façade

Le bâtiment n’a quasiment pas d’épaisseur, et la façade est constituée de nombreuses avancées semi-hexagonales en encorbellement (oriels) et fenêtres en saillie.

 

 

 

Le city Palace

jaipur city palace
Pritam Chowk (cour intérieure), au fond le palais de l’actuel maharaja

La palais du maharaja, ou City Palace a été construit par Jay Singh II au début de l’aménagement de la ville de Jaipur. D’autres bâtiments ont été ajoutés sur le site au cours des siècles.

Le City Palace comprend donc plusieurs bâtiments dont deux palais : le Chandra Mahal, bâtiment de 7 étages où réside toujours l’actuel maharaja, et le Mubarak Mahal, autrefois destiné à l’accueil des invités et actuellement transformé en musée des costumes et textiles. Le Diwan-i-Khas (lieu des audiences privées) est également un bâtiment remarquable par son architecture. Il abrite 2 immenses jarres en argent de 345 kg et 4,1 m3. Elles ont servi à transporter de l’eau du Gange destiné aux ablutions du maharaja Madho Singh II lors de sa visite en Angleterre en 1902.

Une des cours, Pritam Chowk, comporte quatre magnifiques portes symbolisant les quatre saisons. Les portes d’accès au site sont aussi des bijoux architecturaux.

Voir l’album photo (31 images)

L’observatoire astronomique

observatoire astronomique jaipur
Le grand cadran solaire

L’observatoire astronomique  de Jaipur (Yantra Mandir ou Janta Mandar) est vraiment une curiosité. Cet observatoire construit toujours par Jai Singh II lors de la création de Jaipur comprend 17 instruments astronomiques de grande précision construits en pierre. Imaginez que le grand cadran solaire (Samrat Yantra) donne l’heure à 2 secondes près, tout au moins ses graduations sont elles gravées pour atteindre cette précision. En réalité, la diffraction de la limite ombre-soleil ne permet pas cette précision lors de la lecture.

Certains instruments, comme le Jai Prakash Yantra, sont de vrais chefs d’œuvre de travail de la pierre.

 

 

 

Observatoire jaipur
Le Jai Prakash Yantra

Tous ces instruments ont été construit dans un but religieux pour déterminer la date précise de certains événements ou s’assurer que le thème astral est favorable pour certaines cérémonies (mariages notamment).

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de ces instruments, voir l’album photo (20 images).

Le fort d’Amber

fort amber inde rajasthan
Vue générale du site

Ce fort n’est pas à proprement parlé à Jaipur, mais comme son nom l’indique, il est situé à Amber, à 11km de Jaipur, Amber étant l’ancienne capitale du maharaja Jai Singh II avant que celui-ci ne la déménage à Jaipur.

Ce fort fait partie d’un ensemble défensif comprenant deux autres forts (Jaigarh et Nahargarh) et 16km de remparts hérissés de bastions. Les fortifications construites sur les crêtes des montagnes autour d’Amber sont vraiment impressionnantes, d’autant qu’elles sont dans un excellent état de conservation.

Le fort d’Amber est construit en gré rouge sur 4 niveaux. Le 1er niveau est constitué d’une cour d’honneur (Jaleb Chowk) à laquelle on accède par la « porte du soleil » (Suraj Pole). Cette cour était utilisée pour fêter les victoires au retour des batailles.

Le deuxième niveau  comprend le Diwan-i-Khas (salle des audiences publiques), magnifique bâtiment dont les piliers sont surmontés de superbes sculptures d’éléphants.

Les appartements privés du maharaja, auxquels on accède par une porte (Ganeh pol) finement décorée de fresques, de mosaïques et de sculptures, étaient au 3ème niveau et ceux des femmes  au 4ème niveau. Au 3ème niveau, on trouve également le palais des miroirs (Sheesh Mahal) dont les murs sont incrustés de verre et de morceaux de miroir et un très beau jardin organisé autour d’un bassin en étoile.

Le 4ème niveau était occupé par le palais de Man Singh  dont une partie (Zenana) servait à l’hébergement des femmes et concubines du maharaja. Le Pavillon Baradani, situé au milieu de la cour, à l’époque équipé de tentures, était le boudoir des femmes.

Voir l’album photo (47 images)

Le Raj Mandir

jaipur raj mandir cinema
La façade du Raj Mandir

A l’instar de l’observatoire astronomique, le Raj Mandir est vraiment une curiosité propre à Jaipur. Il s’agit d’un cinéma planté dans une rue de Jaipur comme une immense meringue rose. Son style architectural est en effet unique, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du bâtiment.

La salle à la déco très glamour peut accueillir 1200 personnes ce qui en fait la plus grande salle de cinéma d’Inde et une des plus grandes d’Asie.

Il diffuse uniquement des films indi tournés à Bollywood (contraction de Bombay et Hollywood).

Pour le touriste, au-delà de l’architecture du bâtiment, c’est l’ambiance lors de la projection des films qui constituera une attraction unique. Les spectateurs indiens « vivent » le film d’une manière plutôt exubérante, commentant, sifflant et applaudissant tout au long de la séance.

Voir le site web du Raj Mandir (en anglais, cliquer sur About us pour plus d’infos)

Voir l’album photo (9 images)

Jaipur, La ville des joaillers

Jaipur joaillerie
Bijoux créés à Jaipur

L’inde est riche de gisements de pierres précieuses et semi-précieuses et Jaipur s’est fait une spécialité du travail de ces pierres et de leur transformation en bijoux dans de nombreux petits ateliers dispersés dans la ville. La conception de ces bijoux est un mélange étonnant de styles traditionnel, riches en histoire et en héritages culturels, et moderne.

Les bijoux en argent de Jaipur sont très prisés de la population locale (les femmes indiennes adorent les bijoux) et des touristes.

En savoir plus (article du Point)

Voir l’album photo (13 images)

L’association JKSMS et les enfants des rues de Jaipur

Jaipur enfants des rues
Groupes d’enfants recueillis à la maison familiale de l’association

Malgré son développement accéléré (elle est en tête de passer devant la France comme 5ème nation la plus riche), l’Inde reste un pays pauvre, et à Jaipur comme dans les autres grandes villes d’inde, beaucoup d’enfants se retrouvent dans la rue. Entre autres raisons, ils quittent leur famille soit parce qu’elle ne peut plus les entretenir, ou après un remariage car ils ne sont plus désirés.

Après les avoir recueillis, l’association JKSMS (Jan Kala Sahitya Manch Sanstha) recherche leur famille, et si elle ne la retrouve pas, elle les prend en charge pour assurer leur développement social et leur autonomie.

Un numéro de téléphone national public permet aux enfants de prendre contact avec l’association. L’asociation intervient également, en collaboration avec Médecins du monde, dans les bidonvilles de Jaipur pour faire de l’information dans le domaine materno-infantile auprès des femmes et des enfants. Elle assure également une action économique : micro-crédit, aide à l’artisanat, …

Le voyage dont sont issus les albums photos sur l’Inde présentés sur ce blog est un voyage solidaire organisé par le voyagiste Arvel en relation avec  JKSMS (voir l’article).

Voir le site de JKSMS (en anglais)

 

Retour à la page Voyage en Inde-Rajasthan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *