Accueil » Naissances sur la Dordogne – les oisons sont adultes

Naissances sur la Dordogne – les oisons sont adultes

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Les oies de la Dordogne à Bergerac ont été particulièrement prolifiques cette année (voir l’article), avec une situation bien particulière : une oie cendrée célibataire avec des oisons et sans mâle. Ce type d’hybride existe apparemment dans la nature (voir l’article)

Un hybride entre une femelle oie cendrée et un mâle bernache ?

oie cendrée
Image 1

Lors de l’apparition de 4 oisons tout juste éclos auprès de l’oie cendrée, la question se posait de savoir si cette oie avait récupéré les petits d’une oie bernache, où si elle en été réellement la mère, et donc si elle avait été couverte par un mâle forcément bernache puisqu’il n’y en avait pas de cendré. Ce questionnement était d’autant plus  justifié que cette oie n’avait pas de mâle, alors que les bernaches élèvent généralement leurs petits en couple.

Tant que les oisons sont restés petits, il était difficile de répondre à la question. Mais, petit à petit,  au cours de leur croissance, certains signes ont fait pencher vers la 2ème réponse : des pattes claires, un bec pas vraiment d’un noir franc, malgré une allure générale de bernache,  ces oisons étaient certainement des hybrides.

oie bernache
Image 2

Et la réponse a été confirmée à la maturité des oisons.

Le plumage est très marqué bernache mais certains détails le font différer :

  • la tâche blanche sur les joues, signe particulier des bernaches (image 2), est moins bien délimitée (image 1)
  • les pattes et le bec sont plus clairs, allant du gris au gris- jaune suivant les individus (image 3) , alors que le bec et les pattes des bernaches sont d’un noir franc (image 2)
  • la couleur des plumes du cou est plus claire (image 1).

A voir ce que cela donnera en 2ème génération !

Les familles sont encore constituées

oie cendrée
Image 3

Les familles sont encore constituées, que ce soit celle de l’oie cendrée (avec un oison en moins toutefois) ou la famille nombreuse des bernaches avec ses 2 couples et 18 petits.

Elles mènent leur vie indépendante, à proximité du reste du troupeau, mais sans se mélanger.

Voir toutes les photos