Accueil » Inde : la ville fantôme de Fatehpur Sikri

Inde : la ville fantôme de Fatehpur Sikri

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Fatehpur Sikri est une ville abandonnée de l’état d’Uttar Pradesh en Inde. Elle fut la capitale de l’empire Moghol seulement pendant 4 ans entre 1581 et 1584 avant d’être abandonnée par manque d’eau. Sa construction, assurée par l’empereur moghol Abkar,  avait pris 10 ans… (Voir l’album photo)

Fatehpur Sikri, une ville fantôme

fatehpur Siki
Image 1- Vue d’une partie de la ville

La ville est construite sur un plateau rocheux dont elle occupe  près de 5 km2 de la surface.

La majorité des nombreux bâtiments, construits en gré rouge, sont particulièrement bien conservés. Mais la plupart des jalis (claustra) qui fermaient les fenêtres des palais ont disparu, et il ne reste de certains bâtiments que leur structure. Une visite sous la pluie a renforcé le caractère « fantôme » de cette ancienne cité impériale.

Jama Masjid, la grande mosquée de Fatehpur Sikri

Fatehpur Sikri Sheikh Salim Chishti tombeau
Image 2 – le tombeau de Sheikh Salim Chishti
fatehpur sikri porte mosquée
Image 3- la porte monumentale de la mosquée

Cette mosquée est connue pour abriter le tombeau de Sheik Salim Chrishti (image 2), un ermite qui a décidé Abkar à construire cette ville à la suite de la naissance de son fils, que le saint avait prédite. Depuis sa mort, ce tombeau est un lieu de pèlerinage pour les couples en mal d’enfants.

La porte principale de la mosquée (Buland Darwaza) est particulièrement impressionnante avec ses 40 m de haut (image 3).

Tous les bâtiments nécessaires à la vie d’une ville moghole

fatehpur sikri
Image 4- Le Divan-i Am ( Hall des audiences publiques)

Fatephur Sikri a conservé tous les bâtiments qui à l’époque étaient nécessaire à la vie sociale et administrative d’une ville moghole. La construction de ces bâtiments a été fortement influencée par l’architecture indoue, même si l’organisation générale de la ville est de type moghol.

La ville comportait également un caravansérail et de nombreux réservoirs d’eau qui récupéraient toutes les eaux de ruissellement (toutes les cours sont pavées à cet effet) mais qui n’ont jamais suffit à faire vivre la ville par manque de précipitations.

Voir l’album photo

Voir d’autres albums photo d’Inde

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *