Accueil » Escargots 2018, plus de 60% sont adultes

Escargots 2018, plus de 60% sont adultes

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest
escargot bordé
Image 1: escargot bordé

Les escargots sont considérés comme adultes lorsqu’ils sont « bordés« . Les escargots bordés sont ceux qui ont construits une petite colerette autour de l’entrée de leur coquille (image 1). A partir de ce stade, ils peuvent aussi être manipulés avec moins de risque de briser leur coquille.

Les escargots bordés sont adultes et ils se reproduisent si les conditions climatiques sont favorables, ce qui est toujours le cas en élevage en été puisque l’humidité est contrôlée par arrosage. Il est donc important de les prélever avant qu’ils ne pondent, sinon on s’expose au risque de voir les parcs envahis de petits escargots qui vont se développer aux détriments des autres sans pour autant contribuer à la production puisque eux n’auront pas le temps d’atteindre la taille adulte avant l’hiver.

Escargots bordés : plus de 60% de la population initiale fin août

Production escargots bordés
Image 2- Évolution du nombre d’escargots bordés

9900 escargots sur les 14900 passés en parc on atteint le stade adulte au 23/08 (image 2), soit 66%.

Malgré la période d’estivation (voir le § suivant), la production est linéaire depuis le 9 juillet date à laquelle elle a sensiblement accéléré. La proportion d’escargots bordés est toutefois inférieure à celle constatée en 2017 à la même époque (80%). Une explication de ce différentiel réside certainement dans une conduite d’élevage différente, le nourrissage n’étant assuré qu’une fois par semaine au lieu de deux fois la saison précédente (pour limiter la charge de travail) et les escargots ont été mis en estivation pendant 10 jours de canicule.

 

 

 

 

Des conditions climatiques exceptionnelles, mais des performances zootechniques moyennes

Le printemps, humide et tempéré, a permis une croissance rapide dans les premières semaine suivant la sortie en parcs extérieurs. Toutefois la période de canicule de début août a justifié la mise en estivation des escargots (arrêt de l’arrosage et de l’alimentation) pendant une dizaine de jours. En effet, il est reconnu que le maintien des escargots en activité par fortes chaleurs accélère le passage au stade adulte et donne des escargots bordés de petite taille.

Malgré cette précaution, les escargots bordés de cette saison ne font que 7,5g en moyenne depuis le début de l’élevage en extérieur, et cette moyenne a tendance à baisser au fil du temps. Contrairement à la saison dernière au début de laquelle les escargots bordés dépassaient les 10g, ils pesaient autour de 9g à la même période cette saison. La météo n’est peut-être pas la seule cause de cette moindre performance. Ces escargots sont issus de reproducteurs obtenus en élevage la saison dernière, et il est souvent constaté en élevage que les performances diminuent avec le nombre de générations.

Par contre la croissance est beaucoup plus homogène au sein des lots que l’année dernière.

Un renouvellement du cheptel avec des escargots pyrénéens pour la saison prochaine

Bourisp, village de la vallée d’Aure, risque de devenir célèbre pour autre chose que pour ses journées du reportage (voir l’article) : la taille de ses escargots. Dans les 260 qui ont ont été prélevés par une soirée pluvieuse de début août pour renouveler le cheptel, tous dépassaient les 10g et le plus gros atteignait le poids respectable de 18,9 g.

La saison prochaine permettra de savoir si ces performances exceptionnelles des escargots pyrénéens se retrouvent sur leur descendance en élevage.

Les 400 plus gros escargots bordés de la saison ont toutefois été mis en hibernation pour en faire des producteurs d’œufs à caviar cet hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *