Accueil » Des chayottes au potager

Des chayottes au potager

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Je cultive des pieds de chayotte dans mon potager depuis plusieurs années. Les deux les plus âgés ont 8 ans, le plus jeune est dans sa 2ème année. Cette saison, la production risque de se révéler importante si les gelées ne sont pas trop précoces comme le montre cet album photo.

La chayotte, un légume tropical qui s’adapte très bien dans nos régions

chayotte, potager
Image 1- Chayotte sur le pécher du voisin
chayotte, potager
Image 2- fruits de chayotte cours de croissance

La chayotte (ou christophine, ou chouchou) est une cucurbitacée vivace en zone tropicale. Dans nos régions, elle peut garder ce caractère sous réserve qu’on la protège du froid l’hiver.

L’année dernière, j’ai planté un nouveau pied et je n’ai pas protégé les vieux en espérant qu’ils allaient disparaitre. En effet, ils sont plantés à la limite entre mon jardin et celui du voisin, et n’ayant aucun respect de la propriété, ils s’étalent sans vergogne et colonisent le pécher du dit voisin (image 1), d’où mon souhait de les éliminer. Que nenni, malgré une période de froid courte mais assez intense (jusqu’à -7°C) cet hiver, ils sont repartis plus gaillard que jamais au printemps.

Et me voilà avec 3 pieds bondés de petites chayottes qui ne demandent qu’à grossir (image 2). Et les premières arrivées à maturité approchent des 650g.

La chayotte, un légume facile à cultiver

chayotte, potager
Image 3- vrille trifide de la chayotte

La chayotte n’a pas de maladies ou de prédateurs connus sous nos climats. Sa culture est donc très facile. Il suffit de planter une chayotte début février dans un grand pot de terreau et de le mettre au chaud (20°C suffisent) et à la lumière pour que la germination démarre. Courant mai, dès que les gelées ne sont plus à craindre, on peut placer la motte de terreau avec le plan au potager, dans un trou bien amendé avec du compost ou du fumier;  et la plante se développe … vite, de plusieurs centimètres par jour.

En effet, la chayotte est une plante grimpante à fort développement. Mon pied de 2 ans s’étale sur près de 15 m.  Il faut donc lui prévoir de la place, et de quoi accrocher ses vrilles trifides (image 2). Une haie, un grillage de clôture ou un arbre, pas trop haut pour la cueillette,  feront un support idéal. Elle développe également des tubercules souterrains.

Les premières fleurs apparaissent dès de la mi-août (c’est une plante de jours courts), et à partir de là, la croissance des fruits est très rapide. Le fruit se développe à partir du réceptacle floral de la fleur femelle, en principe solitaire, alors que les fleurs mâles sont en bouquet. Je dis « en principe solitaire » car il peut y avoir 2 à 3 fruits implantés au même endroit de la plante.

Les premiers fruits peuvent être récoltés dès mi-septembre et la récolte se poursuivra jusqu’au gelées. Il faut veiller à récolter les fruits avant que leur partie inférieure ne s’ouvre pour laisser sortir un germe car sinon elles se dessèchent rapidement. Ramassés au bon stade, les fruits se conservent tout l’hiver. Si on attend trop, les fruits peuvent germer sur pied.

La production est d’une dizaine de fruits par pied la première année, mais elle peut atteindre 80 fruits voire plus à partir de la 2ème année. Contrairement aux autres cucurbitacées, le fruit ne contient qu’une seule et grosse graine.

Un légume diététique qui se prête à de nombreuses préparations

Dans les pays tropicaux, toutes les parties de la plante se consomment : les fruits bien sûr, mais aussi les jeunes tiges et feuilles, et même les jeunes tubercules.

On peut préparer les chayottes de la même manière que les courgettes, en gratins ou farcies, et même en soupe. Les chayottes remplacent avantageusement les pommes de terre, notamment dans les tartiflettes, d’autant qu’elles ont la réputation d’avoir des propriétés amaigrissantes, dues très certainement à leur richesse en eau (90%) et à leur faible teneur en énergie (autour de 20 kcal/100g). En savoir plus sur la valeur alimentaire des chayottes

La chayotte est donc un légume intéressant à cultiver dans un potager si on dispose d’une place suffisante,  un pied suffisant largement aux besoins d’une famille.

Voir l’album photo

 

 

2 comments

  1. Régine JOULIE says:

    Oui, elles sont magnifiques les christophines 2018 d’André, tandis que celles de Régine d’Eymet n’ont pas été à la hauteur du tout. Je vous montrerai une photo. à condition de me promettre auparavant de ne pas en rire (attention, ce sera très très difficile). J’ai ensuite lu l’article de Facebook mis en lien, qui m’a rendu le sourire après la déconvenue concernant MES coyotes : un fruit d’avenir puisque : « La christophine regorge de minerais tels que le calcium……
    Je profite de ce mot pour vous dire que les photo. du HUAWEI sont (enfin) à leur place dans le disque externe du MAC dédié aux photo. grâce au petit logiciel recommandé HiSuite téléchargeable dans l’appstore (si ce n’est pas bien dit, je demanderai à « mon prof » de photo. d’avoir l’amabilité de me corriger!). Le processus de transfert commencé à la Petite Mission ne s’est pas poursuivi au delà de la fermeture du petit ordinateur, opération qui semble avoir fonctionné comme un interrupteur!
    Je re-pars (hélas) le 17 pour Paris et viendrai faire un petit tour avant!
    Merci pour tous les albums découverts ce jour, et bonne semaine.
    Régine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *