Accueil » Escargots saison 4- L’élevage en parc extérieur est en cours

Escargots saison 4- L’élevage en parc extérieur est en cours

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

La phase de reproduction et d’élevage des juvéniles s’est terminée le 22 mai avec la sortie en parc extérieur des derniers jeunes issus de reproducteurs pyrénéens (leurreproduction avait démarré assez tardivement). Les premiers juvéniles issus de reproducteurs domestiques avaient été sortis dès le 26 avril.

Une croissance des escargots a priori normale

Croissance des escargots
Courbe de croissance des juvéniles issus de la reproduction 2019

Les juvéniles de cette saison sont issus d’une 4ème génération d’escargots élevés en captivité. Une baisse de performance de la reproduction (nombre de juvéniles moyen/reproducteur) a déjà été évoquée (voir l’article). La question pouvait se poser d’une altération similaire des performances de croissance. A priori il n’en a rien été, la croissance moyenne étant similaire à celle relevée  en 2018. De plus, on peut constater dans le graphique ci-contre que la croissance des escargots issus de reproducteurs « sauvage » (en vert) est globalement similaire à celle des juvéniles issus de reproducteurs « domestiques ». La différence à la dernière pesée entre les 2 lots de « sauvages » est vraisemblablement due à une différence de densité d’élevage.

On constate toutefois une grande disparité de croissance entre tous les lots, avec un poids moyen qui varie quasiment du simple au double en fin d’élevage.

Une colonisation sans trop de problème du nouveau parc

croissance des escargots
Vue dans le parc extérieur en début de nuit

L’élevage en extérieur est réalisé cette année dans un nouveau parc de 10m2 utile (voir l’article) moins contraignant à gérer et à entretenir. Si on exclut quelques évasions liées à des malfaçons dans la construction, rapidement corrigées (le potager est à côté !), la colonisation du parc s’est bien passée et la croissance des escargots s’est semble-t-il poursuivie à un rythme normal. Sortis à un poids moyen d’environ 1g, les escargots ont atteint à ce jour un poids proche des 3g et un premier accouplement entre individus ayant atteint l’âge adulte a déjà été noté.

L’achat d’un broyeur à aliment électrique de grande capacité a permis de remplacer le broyeur à manivelle, ce qui facilite la fabrication de l’aliment (toujours aliment poules pondeuses broyé + carbonate de calcium + huile de tournesol).

Comme annoncé, la production a été revue à la baisse, avec un objectif d’une cinquantaine de kg, soit moitié moins qu’en 2018. A cette fin, seulement 7000 escargots ont été utilisés. Ils ont été calibrés avant leur sortie (seuls les plus gros ont été conservé) avec un tamis à maille de 10mm, les plus petits (environ 3000) ayant été utilisés pour repeupler les talus de la Dordogne (loin des jardins …).

La suite dans quelques semaines dans l’assiette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *