Accueil » Nature

Catégorie : Nature

Calviac, une réserve zoologique en Périgord

calviac
Saïmiri à tête noire

Présentée comme un conservatoire des espèces animales menacées, la réserve zoologique de Calviac, implantée à 10km de Sarlat, abrite près de 200 animaux issus de 4 zones géographiques (Europe, Mdagascar, Amérique du Sud, Océanie). Voir les photos

Réserve de Calviac, des animaux menacés dans leur milieu naturel

30 espèces dont 50% sont menacées dans leur milieu naturel sont hébergées dans la réserve, depuis l’étrange loup à crinière, en partie végétarien, jusqu’aux familiers lémuriens maki catta prêts à vous manger dans la main (ce qui est interdit !).

Plus …

Réserve nationale de faune d’Orlu : à la rencontre des marmottes

Orlu
La dent d’Orlu et le sentier de randonnée

La réserve nationale de faune et flore d’ORLU est à l’origine l’initiative d’un propriétaire privé. En 1981, la réserve d’Orlu devient réserve nationale de chasse, puis en 1998 réserve nationale de chasse et de faune sauvage compte tenu de son intérêt patrimonial.

Facilement accessible à proximité d’Ax les Thermes, la réserve d’Orlu couvre une superficie de 4248 ha qui s’étagent entre 930 et 2765 m d’altitude (en savoir plus sur la réserve).

Plus …

Le dressage éthologique du cheval

Le dressage éthologique du cheval est  une approche  équestre qui consiste à mettre en place une relation entre le cheval et l’homme basée sur le comportement du cheval dans son environnement social (d’où son nom « éthologique »). Elle crée une relation de confiance et de respect mutuel qui permet d’obtenir du cheval le meilleur de lui-même. Elle est surtout basée sur des exercice à pied (non monté) où se mêlent jeux et phases d’apprentissage. Ce reportage photo tente d’en montrer les différentes approches.

Le lipizzan : une race adaptée au dressage éthologique

dressage éthologique
cheval lipizzan

Le lipizzan est une espèce de cheval originaire de Slovénie. Il s’agit d’un cheval énergique, endurant, intelligent et qui a bon caractère. Doux et patient, il démontre en dressage une grande intelligence et beaucoup de la bonne volonté.

Plus …

Balade naturaliste dans le parc ornithologique de Pont de Cau (Sainte-Marie de la Mer)

Situé au cœur du Parc Naturel Régional de Camargue, le parc ornithologique de Pont de Cau est un site idéal pour découvrir, observer, et surtout photographier de nombreuses espèces d’oiseaux de Camargue, notamment les flamants roses (voir l’album photo).

Pont de Cau, un milieu naturel très riche

pont de cau
Etang de Pont de Cau

La richesse de la faune aviaire du parc est avant tout liée à la richesse du milieu naturel du parc. Il s’étend sur 60ha d’étangs, de marais et de sansouires peuplés de pelouses et de roselières.

Le parc a été créé en 1949 par un camarguais passionné de nature qui a transformé le petit parc zoologique d’origine en un lieu de découverte et de protection de la nature camarguaise.

De nombreux sentiers (7km)  permettent de parcourir cet espace et de découvrir sa faune avec une étonnante proximité. Près de 200 espèces d’oiseaux fréquentent plus ou moins régulièrement le parc de Pont de Cau.

Plus …

Pratique photo : photographier les papillons exotiques dans une serre tropicale

On trouve en France un certain nombre de serres tropicales (chauffées en dehors de la période estivale) qui permettent d’élever des papillons exotiques et de les montrer aux visiteurs. Les photos de cet article et de l’album correspondant ont été prises dans la serre de la Queue de Lez dans les Yvelines.

Les papillons exotiques en serre : la proxiphotographie facile

papillons exotiques
Grand mormon

La proxiphotographie ou « photographie de près » est une technique permettant de photographier des sujets de petite taille.

Le rapport de grandissement s’étend de 1:10 (le sujet est représenté au  1/10e de sa taille réelle sur le capteur) à 1:3 à 1:2. Au delà de 1:2 on aborde le domaine de la macrophotographie, le rapport 1:1 donnant au sujet une taille sur le capteur égale à sa taille réelle.

Plus …

Balade naturaliste dans la montagne d’Espiau (Pyrénées haut-garonnaises)

La montagne d’Espiau se situe dans les Pyrénées au-dessus de Luchon. C’est un massif très fréquenté du fait de la richesse de sa faune et de sa flore, mais aussi de ses petits villages et de leurs églises remarquables, et d’une curiosité archéologique : les cromlechs. Une randonnée sur ce site a permis de réaliser un album photo orienté balade naturaliste, et un autre sur les magnifiques églises peintes de St Aventin et de Benqué (voir l’article). L’album photo de la balade permet d’accéder aussi aux photos des églises en cliquant sur le lien Voir d’autres images présent au-dessous de la photo générale de chaque église.

Montagne d’Espiau, une randonnée aux multiples sujets d’intérêt

randonnée montagne espiau
Image 1- tracé GPS de la randonnée

La randonnée démarre à Saint Aventin, village qui possède une église dont la construction des murs a intégré des vestiges de temples païens ou de cimetières gallo-romains. Elle se poursuit vers les villages de Benqué-dessous et Benqué-Dessus, et de leurs églises romanes peintes de magnifiques fresques datant du XVIème siècle. A mi parcours, on peut voir plusieurs cromlechs, cercles de pierres  à usage funéraires datant d’environ 5000ans, implantés au milieu des pâturages fréquentés par des troupeaux de vaches. Pendant le parcours, on surplombe plusieurs villages (Sarcouvielle, Oo, Saint aventin) qui apparaissent inscrit dans leur environnement verdoyant. Il offre de belles vues sur les Pyrénées et la station de ski de Superbagnères.

Plus …

Balade naturaliste autour d’un étang du Gers

A l’occasion du mariage d’ami(e)s près de Auch, dans le Gers, j’ai eu l’occasion de faire quelques photos autour de l‘étang artificiel d’un village de vacances (voir l’album).

Dans le Gers, des retenues collinaires pour l’irrigation

gers étang retenue collinaire
Image 1- vue Google Earth du site de l’étang

Le Gers est un département vallonné et les agriculteurs ont profité de cette topographie particulière pour créer des retenues d’eau pour l’irrigation en construisant des digues au bas de talweg ou de vallons. Ces retenues récupèrent les eaux de ruissellement en période de pluie. Le Gers compte ainsi près de 2800 lacs artificiels représentant un volume de stockage de 150 millions de m3 d’eau. Ces retenues sont censée alléger les prélèvements d’eau dans les rivières.

Elles ne sont cependant pas sans impact, notamment paysager. Le niveau variable de leur surface ne permet pas l’implantation durable de végétaux sur les rives ni le développement d’une vie aquatique diversifiée.

La retenue sur laquelle ont été réalisées les photos a surtout une vocation de lac d’agrément pour le village de vacances du Castagné, et son intégration dans le paysage est plutôt réussie (Image 1).

En savoir plus sur les retenues collinaires (actes d’un colloque sur le sujet, 76 pages pdf)

Plus …

Des chayottes au potager

Je cultive des pieds de chayotte dans mon potager depuis plusieurs années. Les deux les plus âgés ont 8 ans, le plus jeune est dans sa 2ème année. Cette saison, la production risque de se révéler importante si les gelées ne sont pas trop précoces comme le montre cet album photo.

La chayotte, un légume tropical qui s’adapte très bien dans nos régions

chayotte, potager
Image 1- Chayotte sur le pécher du voisin
chayotte, potager
Image 2- fruits de chayotte cours de croissance

La chayotte (ou christophine, ou chouchou) est une cucurbitacée vivace en zone tropicale. Dans nos régions, elle peut garder ce caractère sous réserve qu’on la protège du froid l’hiver.

L’année dernière, j’ai planté un nouveau pied et je n’ai pas protégé les vieux en espérant qu’ils allaient disparaitre. En effet, ils sont plantés à la limite entre mon jardin et celui du voisin, et n’ayant aucun respect de la propriété, ils s’étalent sans vergogne et colonisent le pécher du dit voisin (image 1), d’où mon souhait de les éliminer. Que nenni, malgré une période de froid courte mais assez intense (jusqu’à -7°C) cet hiver, ils sont repartis plus gaillard que jamais au printemps.

Et me voilà avec 3 pieds bondés de petites chayottes qui ne demandent qu’à grossir (image 2). Et les premières arrivées à maturité approchent des 650g.

Plus …

Gruissan, une cité balnéaire de la Méditerranée qui a su conserver son authenticité

Gruissan est une cité balnéaire située près de Narbonne, dans l’Aude.

Gruissan – Un village authentique

gruissan village
Vue du village

Le vieux village est bâti en circulade autour de l’éperon rocheux qui porte encore les vestiges de son château fort, au milieu des étangs. Les constructions modernes ont été aménagées à sa périphérie (Gruissan-port), et le cœur du village a conservé son authenticité et le charme de ses racines, avec ses rues et ruelles étroites , ses places et placettes animées et ses vieilles maisons à l’architecture typique, sans oublier son pittoresque quartier « des chalets » constitué de quelques 1300 chalets sur pilotis.

Autrefois, Gruissan était uniquement tourné vers la pêche traditionnelle dans les étangs ou la mer, l’exploitation des marais salants et la viticulture. De toutes ces activités, seule la viticulture s’est renforcée (AOC Vins du Languedoc), mais le nombre de pêcheurs est bien moindre et l’exploitation des salines s’est réduite. La principale activité économique de Gruissan est désormais le tourisme.

Gruissan possède notamment deux ports de plaisance et de très belles plages (Mateille, Aygades, Vieille Nouvelle et plage des Chalets, ou fut tourné le film 37°2 le matin). De nombreuses manifestations  culturelles et sportives (notamment des courses de  » rames traditionnelles« ) sont organisées tout au long de la saison touristique.

Voir les photos du village et de ses environs

Plus …

Naissances sur la Dordogne – les oisons sont adultes

Les oies de la Dordogne à Bergerac ont été particulièrement prolifiques cette année (voir l’article), avec une situation bien particulière : une oie cendrée célibataire avec des oisons et sans mâle. Ce type d’hybride existe apparemment dans la nature (voir l’article)

Un hybride entre une femelle oie cendrée et un mâle bernache ?

oie cendrée
Image 1

Lors de l’apparition de 4 oisons tout juste éclos auprès de l’oie cendrée, la question se posait de savoir si cette oie avait récupéré les petits d’une oie bernache, où si elle en été réellement la mère, et donc si elle avait été couverte par un mâle forcément bernache puisqu’il n’y en avait pas de cendré. Ce questionnement était d’autant plus  justifié que cette oie n’avait pas de mâle, alors que les bernaches élèvent généralement leurs petits en couple.

Tant que les oisons sont restés petits, il était difficile de répondre à la question. Mais, petit à petit,  au cours de leur croissance, certains signes ont fait pencher vers la 2ème réponse : des pattes claires, un bec pas vraiment d’un noir franc, malgré une allure générale de bernache,  ces oisons étaient certainement des hybrides.

Plus …