Accueil » Histoire

Catégorie : Histoire

Le Roc de Tayac (Eyzies de Tayac, Périgord)

roc de tayac
Image 1- Le site vue de la route

Le Roc de Tayac est un site troglodytique perché dans les falaises qui bordent la rive droite de la Vézère aux Eyzies de Tayac. Il fait partie de tout un ensemble proche de sites remarquables de la «vallée de l’Homme». Cet ensemble comprend la Grotte du Grand Roc, les abris préhistoriques de Laugerie-Basse et Laugerie-Haute et le Vallon des Gorges d’Enfer et son abri du poisson.

Le site du Roc de Tayac a une longue histoire, depuis son occupation par les hommes préhistoriques, son aménagement en fort et village troglodytique au moyen-âge, sa transformation en auberge au début du XXè siècle puis en musée de la spéléologie dans les années 1980-1990.

Il a été très récemment ouvert à la visite à l’initiative d’une guide conférencière locale, Marie Calonne, passionnée du Périgord noir et d’histoire (voir son site web). Elle a su convaincre le propriétaire des lieux, Jean Max Touron, de réouvrir provisoirement à la visite ce site remarquable.

Voir l‘album photo du site

Le Roc de Tayac, un site chargé d’histoire

Plus …

Plus beaux villages de France (4) – Loubressac

loubressac
Vue générale de Loubressac depuis la vallée

Loubressac, village du Lot,  est construit sur un éperon rocheux  qui délimite le causse de Gramat et qui domine la vallée de la Dordogne. Titulaire du label «plus beau village de France», ses maisons médiévales se regroupent autour du château, propriété privé, du XVè et XVIIème siècle. Ses ruelles sont fleuries, tranquilles et bordées de vieilles maisons dont la plupart sont postérieures au XVè siècle, le village ayant été partiellement détruit pendant la guerre de 100 ans.

Voir l’album photo

Plus …

Plus beaux villages de France (3) – Carennac

carennac
Vue du village

Carennac est un petit village de 400 habitants situé dans la vallée de la Dordogne dans le département du Lot. (voir l’album photo)

Il s’est développé à partir du XIè siècle sous la protection d’une abbaye dépendant de l’ordre de Cluny. Une église, l’église Saint Pierre, fut construite à cette époque, et un château destiné à héberger les doyens de l’abbaye fut élevé au XVIè siècle. Ce château abrita un temps Fénelon qui y écrivit Les aventures de Télémaque. Presque entièrement détruit pendant la guerre de 100 ans, le village fut rebâti au XVè siècle.

Carennac est classé dans les  «plus beaux villages de France» et «pays d’art et d’histoire»

Plus …

Le château de Valençay

château de ValençayLe Château de Valençay est situé dans l’Indre sur la commune du même nom. Il fut la propriété  du prince de Talleyrand. Sa construction l’apparente aux châteaux de la Loire, en particulier au château de Chambord. La construction du château a commencé en 1540 et s’est poursuivie jusqu’au XIXe siècle.

Le château fut acheté en 1803 par Talleyrand à la demande de Napoléon Bonaparte, afin de recevoir des dignitaires étrangers. Elle fait appel a une architecture à la fois classique et renaissance.

Le château se situe dans un parc d’une quarantaine d’hectares dont un jardin à la française.

Voir l’album photo

Plus …

Le château de Montréal en Périgord

Le château de Montréal est situé en Périgord sur la commune d’Issac entre Bergerac et Mussidan (voir l’album photo).

Montréal : des origines mal connues

Château de Montréal
Vue générale

L’hypothèse la plus vraisemblable sur l’origine de ce château serait la fortification progressive de grottes naturelles situées sur une colline dominant la vallée de la Crempse.

Au fil des époques depuis le haut moyen-âge, c’est un ensemble impressionnant de remparts qui sera construit sur le site pour contrôler une voie de passage stratégique à l’époque.

Ce sera aussi un lieu de pouvoir qui délimite les influences de l’ensemble féodal de la région.

Sa situation en bordure du duché d’Aquitaine en fera tour à tour une possession française ou anglaise.

Plus …

Le château Henri IV de Nérac

chateau de nérac
La Baïse à Nérac

Nérac est une commune du Lot et Garonne traversée par la Baïse, affluent de la Garonne (voir les photos de la Baïse à Nérac).

La ville connut un fort développement au XVIe siècle lorsque les seigneurs d’Albret, qui s’y sont installés dès le XIe siècle, deviennent rois de Navarre. C’est de cette famille que naquit Henri de Navarre, futur Henri IV.

Lors du départ à Paris de celui-ci, la ville déclinât jusqu’au XVIIIe siècle ou elle connut un regain de prospérité économique  grâce au commerce des farines minots vers les Antilles. La technique de séchage et de conservation des farines en minots a été inventée par Antonin Bransoulié au moulin de Barbaste (voir l’article).

De l’histoire familiale des Albret à Nérac  subsiste une partie de la résidence de la famille, le château de Nérac.

Voir l’album photo

Plus …

La grotte de Fontanguillère : une curiosité géologique dans le sud du Périgord

fontanguillère
Vue panoramique du site

La grotte de Fontanguillère est une cavité creusée par un ruisseau souterrain (ruisseau des Giroux) et située dans le sud du département de la Dordogne.

Il ne sera pas donné davantage de précision sur la localisation de ce site, d’une part parce qu’il est situé sur une propriété privée, et d’autre part parce qu’il abrite une colonie de chauves-souris que des visites trop fréquentes dérangeraient (voir les photos).

Plus …

Le château de Castelnaud, une forteresse dans la vallée de la Dordogne

chateau de castelnaud
Vue du château en surplomb de la vallée de la Dordogne

Castelnaud-la-Chapelle est un petit village du Périgord dominé par une forteresse médiévale qui porte son nom, le château de Castelnaud. Le village est situé à la confluence de la vallée de la Dordogne et de la vallée du Céou.

Le château a été construit au XIIe siècle. Il est détruit pendant la croisade des Albigeois et rebâti au XIIIe siècle. Via des travaux d’aménagement, il a été adapté aux évolutions des progrès de l’artillerie jusqu’au XVIIe siècle, puis il est abandonné à la révolution.

Après avoir servi de carrière de pierre, il est restauré entre 1967 et 2012 et transformé en musée de la guerre au Moyen Age.

(Voir l’album)

Plus …

La Maison Forte de Reignac, un château-falaise de la vallée de la Vézère

maison forte de reignac
Vue d’ensemble du site

La Maison Forte de Reignac est un château-falaise situé en plein coeur de la Vallée de l’Homme (vallée de la Vézère en Périgord) où les hommes se sont installés il y a 400000 ans. Bien qu’elle ai 700 ans d’existence dans cette vallée, la maison forte est dans un état de conservation exceptionnel.

Le site est occupé depuis près de 20000 ans comme en témoignent les objets préhistoriques trouvés lors de fouilles (voir l’album photo).

Plus …

Le château de Jumilhac en Périgord

Le château de Jumilhac est implanté sur la commune de Jumilhac, petite ville de 1200 habitants située dans le nord du département de la Dordogne. Même s’il n’est ni le plus grand ni le plus beau de Dordogne, sa visite est riche de découvertes (voir toutes les photos).

Le château de Jumilhac, une histoire chaotique

jumilhac
Façade du vieux château féodal

Construit au XIIe siècle, le château de Jumilhac a été une pièce maîtresse de la défense du Périgord; en effet,  il formait, aux frontières entre le Limousin et le Périgord, une ligne de défense lors des incursions sarrasines, wisigothes, normandes et anglaises, ainsi que pendant la Guerre de Cent Ans.

Il a été à plusieurs reprises détruit, reconstruit et agrandi. Il a été remanié à la Renaissance, époque de laquelle datent ses étranges toitures. Ces toitures, uniques en France, sont ornées de faîtières ponctuées de symboles alchimiques qui constituent la particularité architecturale de ce château périgourdin.

Au XVIIe siècle, les murs d’enceinte, les tours carrées de défense et les dépendances furent transformés luxueusement en corps de logis et de réception, ce qui donne à la demeure des Marquis de Jumilhac la splendeur  que l’on peut admirer aujourd’hui. Plus …