Accueil » Escargots

Catégorie : Escargots

Escargots saison 4- L’élevage en parc extérieur est en cours

La phase de reproduction et d’élevage des juvéniles s’est terminée le 22 mai avec la sortie en parc extérieur des derniers jeunes issus de reproducteurs pyrénéens (leurreproduction avait démarré assez tardivement). Les premiers juvéniles issus de reproducteurs domestiques avaient été sortis dès le 26 avril.

Une croissance des escargots a priori normale

Croissance des escargots
Courbe de croissance des juvéniles issus de la reproduction 2019

Les juvéniles de cette saison sont issus d’une 4ème génération d’escargots élevés en captivité. Une baisse de performance de la reproduction (nombre de juvéniles moyen/reproducteur) a déjà été évoquée (voir l’article). La question pouvait se poser d’une altération similaire des performances de croissance. A priori il n’en a rien été, la croissance moyenne étant similaire à celle relevée  en 2018. De plus, on peut constater dans le graphique ci-contre que la croissance des escargots issus de reproducteurs « sauvage » (en vert) est globalement similaire à celle des juvéniles issus de reproducteurs « domestiques ». La différence à la dernière pesée entre les 2 lots de « sauvages » est vraisemblablement due à une différence de densité d’élevage.

On constate toutefois une grande disparité de croissance entre tous les lots, avec un poids moyen qui varie quasiment du simple au double en fin d’élevage.

Plus …

Escargots saison 4- l’élevage des juvéniles est en cours

Cette année, la période de reproduction a permis d’obtenir 128 pontes pour l’élevage, dont sont issus 9150 juvéniles (dont 1015 issus de reproducteurs pyrénéens) et 374 pontes pour la consommation représentant une fois préparé 1035g de caviar d’escargot.

Une production potentielle volontairement revue à la baisse

Juvéniles âgés d’une 40aine de jours

La production de la saison précédente a frôlé les 100kg, ce qui est beaucoup trop pour une auto consommation et générateur d’une charge de travail conséquente (200kg d’aliment à fabriquer notamment). La production visée cette année est d’environ 50kg, ce qui parait plus raisonnable. Plus …

Escargots saison 4, c’est parti

La saison 4 des escargots a démarré le 20 décembre 2018.

Des reproducteurs originaires des Pyrénées

escargots
Graphique 1– Répartition des poids individuels des escargots des 2 populations

250 reproducteurs ont été prélevés dans le village de Bourisp au mois d’août au cours d’un orage. Le frigo étant occupé par les reproducteurs domestiques, ils ont été placé en estivation (température ambiante et au sec). Leur réveil a été douloureux, car près de 50%  n’ont pas supporté le déménagement. Ce sont donc 129 escargots qui ont été mise en reproduction, en 2 lots, un d’un poids individuel égal ou supérieur à 12g (poids moyen 13,5 g), l’autre de moins de 12g (poids moyen 9,6g). Ces escargots étaient plus gros que les reproducteurs issus de l’élevage 2018, avec un poids moyen de 11,9 g contre 9,8g. Leur répartition en poids était également très différente (graphique 1) avec un histogramme très étalé, alors que celui des domestiques épousait davantage une répartition normale. Plus …

Escargots 2018, plus de 60% sont adultes

escargot bordé
Image 1: escargot bordé

Les escargots sont considérés comme adultes lorsqu’ils sont « bordés« . Les escargots bordés sont ceux qui ont construits une petite colerette autour de l’entrée de leur coquille (image 1). A partir de ce stade, ils peuvent aussi être manipulés avec moins de risque de briser leur coquille.

Les escargots bordés sont adultes et ils se reproduisent si les conditions climatiques sont favorables, ce qui est toujours le cas en élevage en été puisque l’humidité est contrôlée par arrosage. Il est donc important de les prélever avant qu’ils ne pondent, sinon on s’expose au risque de voir les parcs envahis de petits escargots qui vont se développer aux détriments des autres sans pour autant contribuer à la production puisque eux n’auront pas le temps d’atteindre la taille adulte avant l’hiver. Plus …

Escargots, l’élevage en parc extérieur a repris

L’élevage des escargots comprend une phase de reproduction et d’élevage des juvéniles qui se déroule en hiver, en intérieur et en conditions contrôlées (température, lumière, hygrométrie) et une phase d’élevage en parcs extérieurs ou seule l’hygrométrie est contrôlée par arrosage.

Escargots 2018- La première phase s’est bien déroulée

16400 juvéniles issus de 182 pontes ont éclos entre le 23 février et le 16 mars. Leur élevage  s’est déroulé sans problème, avec une excellente croissance (voir l’article).

A l’issue de cette phase, 14900 escargots de 0,8 à 1 g ont été sortis en parc extérieurs entre le 23 avril et le 16 mai. Le taux de réussite de la phase pontes-juvéniles se situe donc autour de 87% (nombre d’escargots sortis/nombre d’escargots nés), ce qui est un bon résultat.

Plus …

Escargots : silence, ça pousse

Après 44 jours d’élevage pour les premiers lots, la croissance des escargots se poursuit normalement.

Une croissance des escargots toujours aussi spectaculaire

croissance des escargotsLe graphique ci-contre montre le poids des différents lots en fonction de leur âge obtenu au cours de 4 pesées successives. Pour les lots qui ont fait l’objet d’un tri, le poids indiqué est avant sortie de la tête de lot.

La pente des droites de régression du poids en fonction de l’âge (traits de couleur) obtenu à chaque pesée augmente d’une pesée à l’autre, ce qui signifie que la croissance s’accélère. Cette dynamique est normale car l’augmentation du poids en fonction de l’âge est exponentielle sur les premières semaines d’alimentation. Mais la croissance des escargots va se ralentir quand ils vont s’approcher du stade adulte.

La tête de lot, issue d’un premier tri (500 escargots) s’approche déjà du gramme (820mg). Ces escargots ont multiplié leur poids par 34 en 44 jours ! Le poids moyen de l’ensemble de la population est de 287 g, soit un coefficient multiplicateur  de 12 pour une durée d’élevage moyenne de 35 jours. Les escargots issus du 2ème tri (500 escargots)sont eux à 409 mg.

Plus …

Escargots 2018- la reproduction est terminée

La cinétique des pontes a été sensiblement différente de celle des pontes 2016 et 2017

pontes escargots
Graphique 1

Le graphique 1 donne la cinétique des pontes (nombre cumulé) pour 2016, 2017 et 2018.

En 2016, les reproducteurs ont été élevés dans 2 petits parcs intérieurs dans lesquels il était difficile de maîtrise les conditions environnementales, notamment le taux d’humidité. Les accouplements, et donc les pontes, ont été longs à démarrer (il y avait 250 reproducteurs qui ont donné une centaine de pontes).

En 2017 et 2018 les reproducteurs ont été placés en boites de polystyrène sur litière humide. Les conditions environnementales ont donc été meilleures et les accouplements ont démarré quasiment dès   la mise en reproduction et les pontes dès le lendemain de la pose des pots.

La différence de cinétique entre 2017 et 2018 s’explique essentiellement par l’effectif de reproducteurs (311 en 2017, 598 en 2018). Le décalage de 10 jours de la mise en reproduction en 2018 a été rattrapé avant l’arrêt des pontes. Constat curieux toutefois : malgré un effectif différent,  le nombre de pontes cumulé est quasiment le même entre les 2 saisons à la même date à deux reprises : à la fin des pontes pour l’élevage (16 février) et à la fin de la période de reproduction (16 mars).

Le taux de survie des reproducteur a été de 96%. Plus …

Escargots 2018 : la reproduction bat son plein !

La reproduction des escargots en milieu contrôlé (température, lumière, humidité) est relativement facile. Il suffit de mettre à disposition de ceux-ci un substrat approprié, et c’est parti !

Reproduction des escargots : en hiver avec des conditions nécessairement contrôlées

reproduction des escargots
Image 1 : 2 escargots en cours de ponte

La reproduction des escargots en élevage (Image 1) se fait en conditions contrôlées à contre saison. Pour pouvoir obtenir dans l’année des escargots à la taille adulte nécessaire pour la consommation et éviter ainsi la contrainte d’un hivernage, la reproduction des escargots se fait en hiver dans un local où sont reproduites les condition optimales de reproduction :

  • humidité  : la plus proche possible de 100%,
  • lumière : phase éclairée de 18h et obscure de 6h,
  • température : 20°C en phase éclairée, 17°C en phase obscure.

De ces 3 conditions, la plus difficile à obtenir est la 1ère, compte tenu du dispositif de chauffage utilisé (radiateur soufflant) qui a tendance à assécher l’air. Pour créer une humidité suffisante dans les boites de reproduction, celles-ci donc sont posées sur un substrat absorbant maintenu humide en permanence par un goutte à goutte. Le nettoyage de ce substrat est facilité le doublant avec une simple feuille de journal qui est enlevée à chaque nettoyage (2 fois par semaine). Plus …

Escargots- Bilan final de la saison 2

La saison escargots est terminée… enfin, presque !

Voir aussi l’historique de la production depuis le début de la saison

Jeunes escargots nés dans les parcs
Photo 1- Jeunes escargots nés dans les parcs
Jeunes escargots
Photo 2- Escargots de l’été déjà bien développés

Ces fichus escargots ont été stimulés par la météo et se sont reproduits à qui mieux mieux. Malgré le retrait hebdomadaire des escargots devenus adultes, nombreux sont ceux qui ont réussi à s’accoupler et à pondre, et les parcs se sont repeuplés à la vitesse grand V (photo 1). Et certains de ces premiers envahisseurs  sont déjà gros comme l’ongle du pouce, soit environ un poids de 1g (photo 2). Avec un peu de chance si la météo est favorable, ceux-ci pourraient arriver au stade adulte avant l’hiver. Plus …

Bilan de la production d’escargots au 09 août

Reconduit pour la 2ème année consécutive, mon élevage d’escargots se porte plutôt bien (voir l’historique de la saison 2).

80% des escargots sont bordés

production escargots 2017
Production escargots 2017

La production d’escargots bordés (adultes) 2017 est, en nombre à cette date, de 8680, soit près de 80% de la production escomptée (par rapport au nombre de juvéniles sortis en parc extérieur, donc sans tenir compte de la mortalité éventuelle). Ce résultat est bien meilleur que pour la saison précédente où, à la même date, seulement 40% des escargots étaient bordés. De plus, le taux de malformation de la coquille est voisin de 0 alors que l’année dernière il dépassait 50%. Cette amélioration des résultats est due :

  • à une meilleure gestion de la phase de reproduction, avec une meilleure synchronisation des pontes et donc une population plus homogène en termes de croissance
  • à des conditions climatiques plus favorable alternant épisode chauds et pluvieux
  • à une meilleure alimentation, notamment par rapport à la coquille (apports de calcium mieux maîtrisés.

782 escargots conservés comme reproducteurs

Plus …