Accueil » Architecture

Catégorie : Architecture

Les églises romanes de la Haute Ariège

églises romanes
Image 1- Panorama sur la vallée de l’Ariège

Entre Foix et Luzenac, il est possible de quitter la nationale 20 en direction de l’Andorre pour prendre la sinueuse « route des corniches » qui longe la vallée de l’Ariège à flanc de montagne.

Outre les panoramas qui s’ouvrent sur la vallée et les montagnes environnantes (Image 1), cette route permet de découvrir des petits villages de montagne et leurs magnifiques églises romanes (voir l’album photo).

Plus …

Le château des Milandes en Périgord

Château des Milandes
Le château vu depuis l’entrée

Le château des Milandes (voir l’album photo) est un des innombrables châteaux du Périgord (la région en comporte plus de 1000). Mais ce qui fait sa réputation, c’est surtout qu’il a été pendant quelques décennies la demeure de Joséphine Baker et de sa nombreuse famille adoptive.

Il est construit sur la commune de Castelnau-la-Chapelle, commune sur laquelle on peut également découvrir le château du même nom (voir l’article le concernant).

Plus …

Saint-Bertrand-de-Comminges, un haut lieu de l’architecture religieuse

Saint-Bertrand-de-Comminges
Perspective sur les deux édifices religieux

Saint-Bertrand-de-Comminges et Valcabrère est une petite commune (250 habitants) située dans le canton de Saint-Gaudens (Haute Garonne).

Ancienne cité romaine (Lugdunum Convenarum), elle abrite deux joyaux de l’architecture religieuse, la cathédrale Sainte Marie et la basilique Saint Just situés sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

A ce titre, elle est distinguée par le label grands sites de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, le label sites patrimoniaux remarquables et le label des plus beaux villages de France. Elle est également inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco pour les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

(Voir l’album)

Plus …

Le château de Castelnaud, une forteresse dans la vallée de la Dordogne

chateau de castelnaud
Vue du château en surplomb de la vallée de la Dordogne

Castelnaud-la-Chapelle est un petit village du Périgord dominé par une forteresse médiévale qui porte son nom, le château de Castelnaud. Le village est situé à la confluence de la vallée de la Dordogne et de la vallée du Céou.

Le château a été construit au XIIe siècle. Il est détruit pendant la croisade des Albigeois et rebâti au XIIIe siècle. Via des travaux d’aménagement, il a été adapté aux évolutions des progrès de l’artillerie jusqu’au XVIIe siècle, puis il est abandonné à la révolution.

Après avoir servi de carrière de pierre, il est restauré entre 1967 et 2012 et transformé en musée de la guerre au Moyen Age.

(Voir l’album)

Plus …

La Maison Forte de Reignac, un château-falaise de la vallée de la Vézère

maison forte de reignac
Vue d’ensemble du site

La Maison Forte de Reignac est un château-falaise situé en plein coeur de la Vallée de l’Homme (vallée de la Vézère en Périgord) où les hommes se sont installés il y a 400000 ans. Bien qu’elle ai 700 ans d’existence dans cette vallée, la maison forte est dans un état de conservation exceptionnel.

Le site est occupé depuis près de 20000 ans comme en témoignent les objets préhistoriques trouvés lors de fouilles (voir l’album photo).

Plus …

Papeterie de Vaux, un vestige du passé industriel du Périgord

papeterie de vaux
Roues à aubes

La papeterie de Vaux est un ancien site industriel du département de la Dordogne.

Le département de la Dordogne dispose d’un réseau hydrographique dense et diversifié représentant 4500 km de ruisseaux et rivières. La force hydraulique représentée par ce réseau a alimenté pendant des siècles des moulins dont les destinations étaient très variées : minoteries, fabrique d’huile (de noix le plus souvent), forges, scieries,  filage de chanvre, filature de laine, tannage des peaux,  fabrication de papier et bien sûr fourniture d’électricité. Les fabrications de ces moulins pouvait évoluer en fonction des besoins économiques.

Si certains moulins continuent leur activité, d’autres sont aujourd’hui à l’arrêt, mais parmi ceux-ci, certains sont devenus des lieux de conservation et de valorisation du  patrimoine industriel du Périgord. C’est le cas de la papeterie  de Vaux (voir l’album photo). Plus …

Le château de Jumilhac en Périgord

Le château de Jumilhac est implanté sur la commune de Jumilhac, petite ville de 1200 habitants située dans le nord du département de la Dordogne. Même s’il n’est ni le plus grand ni le plus beau de Dordogne, sa visite est riche de découvertes (voir toutes les photos).

Le château de Jumilhac, une histoire chaotique

jumilhac
Façade du vieux château féodal

Construit au XIIe siècle, le château de Jumilhac a été une pièce maîtresse de la défense du Périgord; en effet,  il formait, aux frontières entre le Limousin et le Périgord, une ligne de défense lors des incursions sarrasines, wisigothes, normandes et anglaises, ainsi que pendant la Guerre de Cent Ans.

Il a été à plusieurs reprises détruit, reconstruit et agrandi. Il a été remanié à la Renaissance, époque de laquelle datent ses étranges toitures. Ces toitures, uniques en France, sont ornées de faîtières ponctuées de symboles alchimiques qui constituent la particularité architecturale de ce château périgourdin.

Au XVIIe siècle, les murs d’enceinte, les tours carrées de défense et les dépendances furent transformés luxueusement en corps de logis et de réception, ce qui donne à la demeure des Marquis de Jumilhac la splendeur  que l’on peut admirer aujourd’hui. Plus …

Marseille, la ville de la Bonne Mère

Un week-end rallongé à Marseille en fin d’année dernière a permis de découvrir cette ville, son Vieux-Port, son patrimoine religieux et civil (voir les photos).

Marseille, une ville attachante et multiculturelle

marseille vue générale
Vue de Marseille depuis le parvis de la basilique Notre Dame de la Garde

Marseille s’étire sur un immense territoire (2,5 fois la superficie de Paris) délimité comme un amphithéâtre par des massifs montagneux. Le site de la ville est très accidenté, d’où des rues parfois très pentues. Le quartier le plus élevé culmine à un peu plus de 240m d’altitude. La ville regroupe 111 quartiers dont beaucoup sont d’anciens hameaux qui ont conservé leur église paroissiale.

Plus …

Montfort-L’Amaury

montfort-l'amaury
Intérieur de l’église

Montfort-l’Amaury est une petite ville (3000 habitants) de la région parisienne (Yvelines).

C’est une commune calme, située à une cinquantaine de km de Paris, qui recèle quelques richesses patrimoniales dont la principale est constituée par les vitraux de son église.

Outre son église, on peut y visiter la tour d’Anne de Bretagne, vestige de l’ancien château fort, la maison de Maurice Ravel, et parcourir ses rues bordées de maisons à colombage.

Victor Hugo y séjourna et composa d’ailleurs en 1825 son Ode aux ruines de Montfort L’amaury en souvenir de la ville.

Voir l’album photo

Plus …

Rouen, un patrimoine architectural pluriel

Rouen
Rue de Rouen

Chef lieu de la Normandie réunifiée, Rouen est la deuxième commune de cette région après le Havre (environ 660000 habitants avec son agglomération).

Forte d’un riche passé, elle a conservé, malgré les vicissitudes de l’histoire et notamment la dernière guerre, un patrimoine architectural particulièrement remarquable qui lui vaut le label Ville d’art et d’histoire.

En savoir plus sur la ville (Wikipédia)

Voir l’album photo

Plus …