Accueil » Cadouin et Saint-Avit-Senieur, deux trésors de l’art religieux en Périgord

Cadouin et Saint-Avit-Senieur, deux trésors de l’art religieux en Périgord

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Deux albums photos sur deux sites remarquables du Périgord : l’abbaye de Cadouin (voir) et l’église de Saint-Avit-Sénieur (voir)

L’abbaye de Cadouin

Le village de Cadouin héberge une magnifique abbaye cistercienne classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, une église romane et un cloître gothique flamboyant (voir l’album).

Cadouin, le village

halle de Cadouin
la halle du XVéme siècle

Cadouin est un petit village du Périgord (350 habitants) situé à quelques kilomètres du Buisson de Cadouin au cœur du pays des bastides et cités médiévales.  Outre l’église et l’abbaye décrites plus loin, le village possède au cœur de sa place centrale une magnifique halle du XVème siècle classée aux monuments historiques. Cette halle a été mise en valeur à partir de 1990 grâce au réaménagement de cette place par la commune. Sa charpente est impressionnante. La place centrale est bordée de quelques belles maisons qui font face à l’abbaye.

Cadouin, l’église romane

facade de l'eglise de cadouin
La façade de l’église

L’église abbatiale de Cadouin est une église romane à  trois nefs datant du XIIéme siècle. La façade dépouillée est relativement massive et austère. L’intérieur est également très sobre, et seul le cœur est décoré d’une fresque aux couleurs assez vives. Le clocher a une forme en pyramide inhabituelle pour la région.

Cadouin, le cloître

cloitre de cadouin perogord
Le cloître

C’est la partie la plus remarquable de l’abbaye, dont une autre partie des bâtiments a été transformée en auberge de jeunesse.

Réhabilité au XVème et XVIéme siècle sur une base romane, et parfaitement conservé, le cloître présente des colonnes richement décorées  de sculptures évoquant différentes scènes représentant les péchés capitaux. Les voutes des galeries sont particulièrement complexes et les clés de voute sont elles aussi  décorées de magnifiques sculptures suspendues. Des portes somptueusement ornées terminent chacune des 4 galeries, et un jardin renaissance occupe le centre de l’espace délimité par les galeries.

L’abbaye doit sa richesse passée à la présence d’un suaire, présenté à l’époque comme celui ayant enveloppé la tête de Jésus, mais qui s’est finalement révélé dater du XIIème siècle. Il amenait sur place des milliers de pèlerins. Une sculpture sur une clé de voute évoque ce suaire.

L’église de Saint-Avi-Senieur

église de saint avit senieur
La façade de l’église

Saint-Avit-Sénieur est un village d’environ 500 habitants également situé à proximité du Buisson de Cadouin dans l’arrondissement de Bergerac (voir l’album)

L’église du XIème et XIIéme siècle est la seule partie bien conservée de l’ancien monastère détruit par un incendie au XIIIème siècle. Les ruines du monastère ont été remises en état à partir de 1964.

L’église est fortifiée, ce qui explique sa façade massive. Le porche est surmonté d’une partie défensive crénelée et deux hautes tours placées de part et d’autre de la façade forment des clochers, dont un a été partiellement détruit pendant les guerres de religion.

L’église se compose d’une nef à deux travées. Les piliers intérieurs sont très épais et supportent  des voutes en arcs brisés. Des peintures murales assez dégradées décorent un des murs intérieurs.

La taille de l’église, qui apparait disproportionnée pour un si petit village, s’explique du fait que Saint-Avit-Sénieur était une étape importante du chemin de Compostelle qui empruntait le GR6E, voie aujourd’hui abandonnée par les pélerins.

Du monastère il ne reste que des ruines sur lesquelles ont peut encore distinguer les traces rouges des incendies qui l’ont détruit. L’ancienne salle capitulaire a été aménagée en petit musée qui abrite quelques vestiges découverts lors des fouilles. A l’extérieur du monastère s’élève un magnifique bâtiment du XVIIème siècle, l’ancien presbytère.

 

Voir d’autres sites remarquables du Périgord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *