Accueil » Cabourg, une agréable cité balnéaire de la Côte Fleurie

Cabourg, une agréable cité balnéaire de la Côte Fleurie

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest
cabourg
Promenade Marcel Proust

Cabourg (3700 habitants) est une station balnéaire de la côte normande de la Manche (Côte fleurie) située dans le Calvados entre Caen et Deauville.

Elle fut un lieu de villégiature de la grande bourgeoisie européenne durant la Belle Époque et l’entre-deux-guerre grâce, notamment, à la création d’une ligne de chemin de fer depuis Paris en 1879.

Elle a eu comme maire Bruno Coquatrix entre 1971 et 1979. Il mit en place une politique de relance touristique et de promotion immobilière qui a fait le Cabourg actuel (voir l’album photos).

Cabourg, un patrimoine architectural de la Belle Epoque

Cabourg
Villa de style néo-normand

Les villas de Cabourg sont issue de la frénésie immobilière qui a atteint l’ancien village de pêcheurs à la fin du XIXe – début du XXe siècle. Empreintes du style architectural de l’époque, elles montrent de façon ostentatoire leurs façades colorées décorées de céramiques, leurs toitures ornées de sculptures et de gargouilles, leurs balcons ouvragés et leurs loggias ouvertes sur le front de mer.

Dotée par la nature d’une longue (4km) et magnifique plage de sable fin, elle a très tôt accueilli les premiers baigneurs issus de la riche bourgeoisie française et européenne qui construira les résidences secondaires néo-normandes que l’on peut admirer aujourd’hui. Elles  donnent à Cabourg son caractère si particulier.

Le plan de la ville, organisé en théâtre gréco-romain centré sur l’axe de la plage, est en soi une curiosité.

Cabourg, la Balbec de A la recherche du temps perdu de Marcel Proust

cabourg
Statue en bronze de Marcel Proust

La ville a été fréquentée par Marcel Proust qui a donné son nom à la promenade du front de mer et à un parc.

En témoin privilégié de l’époque, il a dressé un portrait réaliste la vie sociale animée de ses contemporains qu’il a découverte en séjournant à plusieurs reprises au réputé Grand-Hôtel de Cabourg.

Il a situé les passage de son ouvrage correspondant dans  une ville imaginaire qu’il a appelée Balbec (en savoir plus). Pendant ses longues vacances au Grand Hôtel, Marcel Proust y a écrit plusieurs passages de son livre. Le bâtiment, sa salle à manger et l’esplanade (l’actuelle Promenade Marcel Proust) qui passe devant l’hôtel le long de la plage sont les modèles du Grand-Hôtel de Balbec dans le roman.

Voir l’album photos

Voir d’autres sites remarquables en France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *