Accueil » Balades naturalistes : la vallée de l’Aston (Ariège)

Balades naturalistes : la vallée de l’Aston (Ariège)

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

L’Aston est un torrent des montagnes ariégeoises qui prend sa source aux étangs de Fontargente et se jette dans l’Ariège au niveau du village des Cabannes.

Un torrent de l’Ariège largement exploité

Lac du barrage de Laparan ariège
Lac du barrage de Laparan

Le torrent alimente deux barrages (Riète et Laparan) sur le haut de la vallée et une pisciculture (Pisciculture des chutes d’Aston) un peu avant le confluent avec l’Ariège.

Quand j’ai découvert cette vallée, le chemin de randonnée qui mène aux étangs de Fontargente démarrait au niveau du barrage de Riète. Mais entre 1982 et 1985 le barrage de Laparan a été construit ainsi que la route goudronnée qui y mène. Le départ des randonnées a été donc repoussé à ce nouveau barrage. La route a utilisé le tracé de l’ancien chemin de randonnée, également utilisé par les troupeaux de vache qui passaient l’été dans les pâturages d’altitude. Cependant entre la Riète et la jasse des Galys, cet ancien chemin subsiste, mais il n’est plus guère utilisé que par les chercheurs de champignons. C’est ce tronçon qui a été le terrain de cette balade (voir l’album).

Un environnement préservé

Cascade sur l'Aston Ariège
Cascade sur l’Aston

Malgré la route qui longe la rive gauche du torrent, à une distance suffisante pour se faire oublier, l’environnement du torrent est particulièrement agréable dès le départ du chemin. Celui-ci suit la rive droite de plus ou moins loin, à travers une magnifique forêt de hêtres ponctuée de gros rochers moussus. On n’entend que le bruit du torrent, particulièrement impétueux sur ce tronçon.

Après environ une 1/2 heure de marche, on arrive a une première jasse (pâturage) envahie par la végétation depuis qu’elle n’est plus pâturée. A partir de là, on peut continue pendant environ 1/2 heure supplémentaire jusqu’à la jasse de l’Escladeille, où on rejoint la route qui mène à Laparan.  Mais on peut aussi retourner sur ses pas le long du torrent jusqu’à la passerelle de la Tournadisse d’où on accède à la rive gauche du torrent et en le remontant, à ses magnifiques rives moussues et ses cascades qui brillent de mille feu au soleil.

Un terrain intéressant pour le naturaliste

Trompettes de la mort champignon
Trompettes de la mort

Ce sont surtout les champignons qui attirent l’attention  A la fin de l’été, il y en a de toutes sortes, et si les cèpes étaient rares lors de la balade, les giroles et surtout les trompettes de la mort n’attendaient qu’à être cueillies. Bien d’autres espèces étaient également présentes et elles ont permis de faire de belles photos à défaut d’omelette.

Sur les jasses, ce sont les papillons qui règnent en maître, butinant les nombreuses fleurs présentes. Mais c’est surtout au début de l’été que les insectes sont nombreux. Il faut choisir entre eux et les champignons.

Cette balade très facile en famille permet de découvrir  une forêt magnifique. Pour en juger, allez donc dans la forêt qui borde la 1ère jasse sur sa droite, des rochers d’éboulis énormes couverts de mousse sont plantés au milieu de hêtres aux formes parfois tourmentées. Superbe.

Infos pratiques :

Du village d’Aston, près des Cabannes, prendre la petite route qui mène au barrage de la Riète. Attention, cette route (10km) est étroite et sinueuse et il est difficile de s’y croiser en voiture.

Garez votre voiture sur le parking  du barrage, puis suivez la route sur 300m jusqu’à l’usine hydroélectrique située à l’extrémité du lac. Quasiment en face de l’usine, vous verrez sur votre gauche un muret en pierre qui soutient le départ du chemin. Il est possible d’aller jusqu’à la jasse des Galys et de redescendre par la route, peu fréquentée, mais le retour par le même chemin est préférable, les paysages et la lumière étant souvent différents en descendant.

Voir l’album

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *