Accueil » Balade photo naturaliste en Brenne

Balade photo naturaliste en Brenne

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest
brenne
Vue générale de l’étang de Bellebouche

La Brenne est une zone d’étangs située dans le sud-ouest du département de l’Indre. Elle regroupe près de 3000 étangs couvrant une surface de 8000ha.

La zone est incluse dans le Parc Naturel Régional de la Brenne (183000ha répartis sur 51 communes).

Les photos de cet album ont été prises avec un Fuji XT4 et un zoom 200-600 mm (équivalent 24×36), au mois d’août 2020 depuis les observatoires de l’étang de Bellebouche.

(Cliquer sur les images de cet article pour les agrandir)

La Brenne, une zone d’étang d’une richesse remarquable

Brenne
Héronnière avec aigrettes garzettes

La plupart des étangs ont été créés par l’homme, notamment suivant la tradition locale, par les moines des abbayes de St-Cyran, Méobecq et Fontgombault au XIIe siècle. Mais cette hypothèse d’aménagement par les moines n’est pas confirmée par les historiens. Ils notent en effet quant à eux que les références aux étangs ne commencent à apparaître qu’au Moyen Age (XIVe-XVIe siècle). Leur essor serait dû à l’introduction de la carpe et au développement de la pisciculture.

En savoir plus sur l’histoire de la Brenne

La parc naturel héberge notamment 267 espèces d’oiseaux et est le domaine de la cistude, tortue aquatique dont la population est évaluée à près de 100000 individus. La flore n’est pas en reste avec 1600 espèces végétales dont de nombreuses espèces d’orchidées. La géologie locale crée des milieux très diversifiés qui explique cette biodiversité remarquable.

En savoir plus sur la biodiversité de la Brenne

La Brenne, un terrain de choix pour le photographe animalier

brenne
Jeunes bihoreaux gris

Sous réserve de disposer d’un matériel adapté (téléobjectif ou télézoom d’au moins 400mm), il est possible de faire de belles photos autour des étangs toute l’année, même si l’automne (période de migration) et le printemps (période de nidification) sont les plus appropriées.

Les photos de l’album ont été prise en plein mois d’août, sous une température à l’ombre qui flirtait avec les 35°C, bref dans des conditions peu favorables : l’activité dans l’étang de Bellebouche était certes importante dans la zone de loisirs (baignade,pédalos, …), mais beaucoup moins, de la part de la faune, dans la zone protégée du fond de l’étang .

Il a toutefois été possible de photographier des aigrettes garzettes dans leur héronnière, de surprendre de jeunes bihoreaux gris cachés dans un saule et un grèbe huppé (de loin!) entre autres hérons, foulques macroules et canards divers.

L’étang de Bellebouche est équipé en fond d’étang de trois observatoires  bien placés desquels il est possible d’approcher discrètement les oiseaux pour les observer et les photographier.

Des stages de photographie animalière sont organisés dans la région avec des accompagnateurs locaux (se renseigner au parc)

Voir toutes les photos

Voir d’autres balades naturalistes sur ce site

Site du parc naturel de la Brenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *