Image numérique : des applications gratuites pour aller plus loin

LighroomPhotoshop et ses modules Camera Raw pour le traitement des fichiers Raw et Bridge pour le catalogage des photos sont des applications incontournables du traitement de l’image numérique. Mais elles sont chères et désormais utilisables uniquement en ligne sur abonnement.

Heureusement, il existe de nombreux logiciels alternatifs libres et gratuits, rivalisant en performances avec leurs alter ego commerciaux. Les logiciels décrits ci-dessous ne représentent pas toute l’offre gratuite, mais ils sont parmi les plus intéressants. Les liens indiqués dans ce post renvoient aux tutoriels dans lesquels l’utilisation de ces logiciels est décrite plus précisément (y compris site WEB de téléchargement). Plus …

Rencontres indiennes

Avant tout un peu de vocabulaire : les habitants de l’Inde sont les Indiens, et pas les Indous, cette appellation s’appliquant à ceux qui pratiques une des – nombreuses- religions de l’Inde, l’indouisme.

Les photos visibles sur cette page et dans cet album on été prises au cours d’un voyage en Inde (Rajasthan, Agra, Delhi).

Les indiens, un peuple accueillant

indiens turban
Image 1 – Gardien au fort de Mehrangarh (Jodhpur)

Pour les indiens, rien n’est pire que l’indifférence. C’est pourquoi ils se laissent volontiers photographier, même les femmes.  Certes pas mal de photos de cet album ont été « volées »,  toujours discrètement, car  prises soit au téléobjectif, soit à travers la vitre d’un bus, mais beaucoup ont été réalisées à la demande ou avec l’accord des personnes photographiées. Une seule (image 1)  l’a été contre rémunération (10 roupies !). Il s’agit d’un gardien particulièrement original dont j’ai retrouvé d’ailleurs une représentation en aquarelle dans un récit de voyage datant de 2004 !

On devine sur la plupart des photos un grand naturel dans les attitudes, et une bienveillance évidente des indiens envers l’étranger.

Plus …

Escargots 2018 : la reproduction bat son plein !

La reproduction des escargots en milieu contrôlé (température, lumière, humidité) est relativement facile. Il suffit de mettre à disposition de ceux-ci un substrat approprié, et c’est parti !

Reproduction des escargots : en hiver avec des conditions nécessairement contrôlées

reproduction des escargots
Image 1 : 2 escargots en cours de ponte

La reproduction des escargots en élevage (Image 1) se fait en conditions contrôlées à contre saison. Pour pouvoir obtenir dans l’année des escargots à la taille adulte nécessaire pour la consommation et éviter ainsi la contrainte d’un hivernage, la reproduction des escargots se fait en hiver dans un local où sont reproduites les condition optimales de reproduction :

  • humidité  : la plus proche possible de 100%,
  • lumière : phase éclairée de 18h et obscure de 6h,
  • température : 20°C en phase éclairée, 17°C en phase obscure.

De ces 3 conditions, la plus difficile à obtenir est la 1ère, compte tenu du dispositif de chauffage utilisé (radiateur soufflant) qui a tendance à assécher l’air. Pour créer une humidité suffisante dans les boites de reproduction, celles-ci donc sont posées sur un substrat absorbant maintenu humide en permanence par un goutte à goutte. Le nettoyage de ce substrat est facilité le doublant avec une simple feuille de journal qui est enlevée à chaque nettoyage (2 fois par semaine). Plus …

Elevage amateur d’escargots, la saison 3 a commencé

Un réveil d’hibernation sur une semaine

nourrissage escargots
Futurs reproducteurs en train de reprendre des forces

De début juin à fin juillet, 686 escargots adultes issus de l’élevage 2017 ont été sélectionnés sur leur taille et leur précocité  et placés en hibernation (6-7°C et 16h de nuit) en boites grillagées dans un réfrigérateur spécialement aménagé (régulation de température et de lumière). Ces futurs reproducteurs ont été réveillés progressivement à partir du 3 janvier sur une semaine (augmentation de la température nuit et jour de 2°C par jour et de la durée de la période lumineuse de 1h par jour). Les conditions d’élevage  des escargots à l’issue de cette phase de réveil ont été stabilisées à 17°C la nuit (8h)  et 20°C le jour (16h).

La mortalité en hibernation et en phase de réveil a été de 98 escargots soit 14,3 %, chiffre assez élevé mais difficile à qualifier en l’absence de référence (1ère année où l’hibernation a été faite en frigo, tous les reproducteurs sont issus d’élevage). La mortalité a surtout touché une des boites, sans que pour autant celle-ci ne semble avoir bénéficié de conditions différentes.

Plusieurs accouplements ont déjà été constatés, ce qui est de bonne augure en début de saison. Plus …

Photo numérique : la course aux pixels est-elle raisonnable ?

Les publicités pour les appareils photo numériques (APN) ne jurent plus que par l’augmentation du nombre de photosites sur les capteurs (un photosite sur le capteur égale en général 1 pixel sur la photo). La densité de pixels est-elle vraiment un gage de qualité des photos ? Très récemment, Nikon a sorti le D7500, nouveau réflex expert de sa gamme, et curieusement, celui-ci affiche 21 millions de photosites, alors que son prédécesseur, le D7200 en avait 24 millions. Que signifie cette apparente régression ?

Réflex ou hybride ?

densité de pixel macro papillon
Photo réalisée avec un Olympus DE5 MII et un 45mm (éq 90mm) macro à 200 Iso

Le numéro de Janvier-Février de la revue Chasseur d’image publie à ce sujet un article très intéressant portant le titre provocateur de « Et si je larguais mon réflex ? ».

C’est ce que j’ai fait personnellement début 2017. J’ai vendu mon Nikon D7100 (24 millions de pixels) et tous ses – lourds – objectifs pour acheter 2 boitiers Hybrides Olympus de 16 millions de photosites.

Pourquoi 2 boitiers ? Parce qu’avec un équipé en grand angle (9x18mmm, éq 24X3618-36mm ), et l’autre avec un zoom trans-standard (14-150 éq 28-300mm), je peux me balader léger (moins d’1,4 kg les deux boitiers avec leurs objectifs) sans avoir à changer d’objectif en permanence en fonction des sujets. Mes récents voyages en Crète et en Inde m’ont confirmé la pertinence de ce choix, même si parfois la vue de 2 appareils pendant autour du cou suscite des regards interrogatifs ! Les réflex expert, même avec un capteur au format APS C (18x24mm) sont en général lourds (800g ou plus boitier nu), mais ce sont surtout leurs zooms et objectifs qui le sont (750 g pour le 105macro NIKON par exemple). On a vite 5kg sur le dos ! Les APN hybrides au format 4/3 (13X17mm) sont légers (400g et 500g pour mes Olympus) et surtout leurs objectifs le sont aussi (290g pour le zoom 14-150mmm et 155g pour le 9-18mm ). Plus …

Jules participe à un concours de beauté !

basset houndJules a décidé de se présenter à un concours de beauté : le plus beau chien du Bergeracois, organisé par le journal local le Démocrate de Bergerac.

Il est l’un des 117 candidats.

Il est actuellement très en retard dans le classement, les premiers classés bénéficiant très certainement de maîtres très actifs sur les réseaux sociaux…

Alors il vous remercie de voter pour lui ICI   avant le 28 janvier (il porte le N° 68). Pour vous remercier, il vous donnera une partie des croquettes qu’il gagnera !

 

 

Jaipur, la ville du Rajasthan aux multiples attraits

Jaipur est la capitale de l’état indien du Rajasthan (3,1 millions d’habitants en 2011). Elle est de création assez récente puisqu’elle a été aménagée par le maharaja Jai Singh II entre 1727 et 1731 pour les travaux principaux (palais et avenue). Auparavant, la capitale de l’état était Amber, mais  Jai Singh II abandonna cette ville du fait du manque d’eau.

Ville nouvelle donc, Jaipur est construite sur la base d’une architecture urbaine organisée suivant un plan en damiers, avec de larges avenues et des rues perpendiculaires assez larges. En 1876, la ville fut peinte en rose pour recevoir le prince Albert, et cette couleur lui a donné son nom de « ville rose« . Le rose actuel est quelque peu défraichi, mais de nombreux bâtiments sont construits en gré rose, ce qui maintien une certaine uniformité de couleur.

Jaipur est très riche sur le plan du patrimoine architectural et culturel.

Le palais des vents

jaipur palais des vents
Le palais des vents

Le palais des vents (ou Hawa Mahal) a été construit en gré rose à la fin du XVIIIème siècle. Il est d’architecture moghole et rajput.

C’est un monument de 5 étages et 15m de haut comportant 953 fenêtres de petites tailles (Jharokha) fermées par des treillis complexes en pierre et en bois. Etant contigüe avec le palais hébergeant le harem,  les femmes du maharaja pouvait suivre à travers ces fenêtres, l’activité de la ville sans être vues.

Les claustras de pierre et de bois (jalis) qui ferment les fenêtres assuraient une ventilation renforcée en été grâce à l’effet venturi créé par la réduction de la surface de passage de l’air. Plus …

Agra (Inde) : le Taj Mahal et le Fort Rouge

Deux nouveaux albums photos issus du voyage en Inde de fin novembre-début décembre 2017 : le Taj Mahal et le Fort Rouge, deux sites remarquables de la ville d’AGRA (Etat d’Uttar Pradesh).

La ville d’Agra

rue d'Agra
Une rue de la ville

Agra est une ville provinciale de 1,7 millions d’habitants (3ème ville de l’état d’Uttar Pradesh). Elle est installée sur la rive droite de la Yamuna, affluent du Gange de 1300 km de long.

Elle est soumise à un climat tropical (minimum 4°C, maximum 45°C) et à la mousson de juin à septembre.

C’est une ville touristique qui attire de nombreux visiteurs dans ses sites remarquables, dont le célèbre Taj Mahal et le très beau Fort Rouge.

Son développement initial est dû au choix des empereurs moghols d’en faire leur capitale, jusqu’au déplacement du pouvoir à Delhi par le dernier empereur Moghol Aurangzeb qui amorça son déclin. Plus …

Balades naturalistes : le parc naturel de Keoladeo Ghana au Rajasthan

Le parc national de Keoladeo Ghana est une réserve naturelle d’environ 29 km2 située à l’est du Rajasthan (Inde), à proximité immédiate de la ville de Barathpur (2,5 millions d’habitants en 2011).

C’est un milieu d’une exceptionnelle richesse, offrant des paysages de pairies, marécages boisés et zones humides vraiment superbes (Voir l’album photo).

Keoladeo Ghana : Une ancienne réserve princière de chasse au canard

parc keoladeo ghana
Milieu humide typique du parc

Les étangs  initiaux qui constituent le parc ont été aménagés  par le  maharaja Suraj Mal  au XVIIIé siècle pour en faire une réserve de chasse. Canards et autres oiseaux migrateurs confluaient déjà sur ces terres en période hivernale et c’est à de véritables carnages ( le « record » dépasserait  plus de 4000 canards en une journée !) que se livraient le  souverain et ses invités, puis les colons anglais.

C’est en 1982 que cette réserve princière a été transformée en parc national, et depuis cette date, la chasse y est évidemment interdite. Le site a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985. Plus …

Un nouveau tutoriel de photo numérique

Depuis quelques semaines, j’anime un atelier « Pratique de la photo numérique » au sein de l’Université du Temps Libre (UTL) de Bergerac. Cet atelier est destiné aux membres de l’UTL photographes débutants. Afin de les aider dans leur apprentissage, je rédige des supports qui sont regroupés dans la rubrique « Pratique photo » de ce blog. Ces supports peuvent être utilement utilisés par d’autres photographes amateurs débutants.

Une couverture complète des préoccupations tournant autour de la photo numérique

image pratique photo numériqueCe support sur la pratique de la photo s’articule autour de 5 thèmes (voir le programme complet de l’atelier):

  1. Connaître son appareil photo numérique (APN)
  2. La prise de vue
  3. Le classement et l’archivage des photos
  4. Le traitement numérique des photos
  5. La mise en valeur des photos

L’état d’avancement des tutoriels  est variable suivant les thèmes. A cette date, ils concernent de manière plus ou moins avancée les thèmes 1, 2,  4 et 5. Les tutoriels  sont rédigés au fur et à mesure de l’avancement des ateliers. Plus …