Aubeterre-sur-Dronne, un patrimoine exceptionnel

Au Sud de la Charente, à la frontière du Périgord, Aubeterre-sur-Dronne est construit sur une colline dont  un méandre de la Dronne fait quasiment le tour. Ancienne place forte, le village est aujourd’hui labellisé «  Plus Beaux Villages de France » et « Petite cité de caractère« . Son patrimoine le plus remarquable est son église monolithique, mais le village offre à la vue du visiteur bien d’autres richesses (Voir l’album).

L’église monolithique

aubeterre sur Dronne eglise monolithe
L’église monolithe

L’église monolithe (église Saint-Jean) est une église creusée entre le VIIIème et le  XIIème siècle à l’intérieur de la falaise qui supporte le château médiéval. Le creusement s’est effectué par le haut à partir d’une cavité naturelle agrandie en une galerie impressionnante qui borde la voute de l’église sur 3 côtés. Cette galerie permettait au seigneur d’assister aux offices en accédant directement depuis le château. Elle servait également à capter les eaux de ruissellement.

Ses dimensions sont impressionnantes (15 m de haut, 27 m dans sa plus grande longueur) et sa nécropole est creusée de centaines de tombes. Au centre de l’abside trône un reliquaire de style roman, taillé lui-aussi en un seul bloc dans le massif calcaire originel.

En 1794, le rôle religieux de cette église est abandonné au profit de l’église St Jacques reconstruite en 1710 après avoir été détruite pendant les guerres de religion.

Plus …

Les grottes de Bétharram

Une balade naturaliste originale dans l’univers  minéral des grottes de Bétharram (voir l’album). Ces grottes sont situées sur la commune de Saint-Pé-sur-Bigorre dans le département des Hautes Pyrénées

Grottes de Bétharram, un univers minéral exceptionnel

grottes de betharram
Vue de l’étage supérieur des grottes

Les Grottes de Bétharram sont de très belles grottes creusées par une rivière souterraine qui parcours toujours la partie la plus basse de la grotte sur 3,5 km.
La visite se développe sur 2,8 km  et, la grotte occupant 5 niveaux dans le massif calcaire, avec une dénivellation de 80 m.
Le visiteur pénètre dans la montagne par un orifice naturel dans le département des Pyrénées Atlantiques et ressort au niveau de la vallée, dans le département des Hautes Pyrénées, par un tunnel creusé au début du XXème siècle .

Il s’agit en fait d’un ensemble de grottes reliées entre elles par de nombreux puits.

La partie supérieure des grottes comprend de vastes salles riches en concrétions. La descente du gouffre se fait par un escalier à paliers de 265 marches que le visiteur n’a pas à remonter car la sortie se fait par un tunnel artificiel donnant au niveau des parkings, tunnel parcouru dans par un petit train. Une partie de la visite se fait en parcourant une faille impressionnante dans la montagne. La visite se termine en suivant  la rivière souterraine dont une partie du parcours se fait en bateauA noter que la partie supérieure de la grotte est aménagée pour les handicapés.

Plus …

Balade naturaliste sur le plateau d’Argentine (Périgord)

Le Périgord regorge de sites naturels exceptionnels. Le plateau d’Argentine, situé sur la commune de La Rochebeaucourt, dans le nord du département de la Dordogne,  est l’un d’entre eux (voir l’album).

Le plateau d’Argentine, un causse en Périgord

plateau d'argentine périgord
Plateau d’Argentine- vue générale du causse

Le plateau d’Argentine constitue un des ensembles de pelouses calcaires les plus riches de la Dordogne  avec :

  •  une grande diversité d’habitats naturels
  • ne variété de pas moins de 350 espèces végétales dont plusieurs espèces d’orchidées
  • près de 200 espèces animales inventoriées.

La majeure partie du plateau est occupée par un causse, le reste du plateau étant en évolution notamment sous l’influence de l’agriculture.

Au printemps, ce site est surtout remarquable par sa flore d’orchidées.

Intégré dans le Parc naturel régional Périgord Limousin, il est classé dans le réseau Natura 2000.

Plus …

Les derniers albums sur l’Inde et le Rajasthan

Le voyage en Inde et au Rajasthan se termine avec 4 derniers albums : Delhi, paysages du Rajasthan, Animaux des villes et des campagnes, Folklore traditionnel indien (voir l’ensemble des albums Inde-Rajasthan).

Delhi

voyage en inde
Delhi- le tombeau d’Humayun

Delhi a été la capitale de l’Empire britannique des Indes de 1911 à 1947, date de l’indépendance. Après l’indépendance, elle restera la capitale du pays. La ville et son agglomération comptait, en 2015, 25 millions d’habitants. Delhi est constituée de 2 parties très différentes : la vieille ville (Old Delhi) et la ville nouvelle (New Delhi) aménagée sous l’empire britannique au sud de la ville existante. L’album vous promènera dans les deux parties de la ville et vous montrera notamment un site remarquable : le tombeau d’Humayun.

Plus …

L’artisanat textile en Inde

L’artisanat textile en Inde fait partie intégrante de la culture traditionnelle du pays. L’inde est la deuxième industrie textile du monde. Si la production s’est industrialisée du fait de la demande mondiale, de nombreux artisans, souvent regroupés en coopérative, entretiennent les techniques traditionnelles de fabrication  et de décoration des tissus (voir l’album).

L’artisanat textile : une tradition millénaire

artisanat textile inde
Tissu indien

L’impression textile en Inde existe depuis plus de 5000 ans, les artisans se transmettant de génération en génération  les techniques de tissage et de décoration des tissus en coton et en soie.

A l’époque, on pratiquait déjà la teinture par ligature grâce aux eaux riches en sel des rivières de la région. La teinture par ligature consiste à faire des nœuds dans un tissu avant de le plonger dans différents bains de couleur. Cette technique est toujours utilisé pour réaliser des tissus aux couleurs chatoyantes.

Plus …

La vache sacrée en Inde

Malgré son développement économique et son urbanisation galopante, l’Inde indoue a gardé son caractère sacré à la vache. La vache sacrée est vénérée au même niveau que la femme… c’est peu dire ! Dans les zones rurales, la naissance d’un veau est fêtée comme celle d’un enfant.

La vache sacrée au cœur de l’actualité politique de l’Inde

Depuis l’élection, en mai 2014, du Bharatiya Janata Party (BJP) et la nomination de Narendra Modi comme premier ministre de l’Inde, les législations concernant la vache se sont multipliées, notamment une loi interdisant la consommation de sa viande, qui de fait étend l’interdiction aux populations non indoues  (En savoir plus).

La défense de cet animal considéré comme sacré dans l’hindouisme permet en effet au BJP de prôner le rayonnement de l’Hindutva, l’idéologie nationaliste hindoue, et l’hostilité aux minorités religieuses.

 

La vache sacrée, plutôt un zébu

Vache sacrée en inde
Zébu

La vache reste d’une grande utilité dans une économie encore largement rurale malgré le développement du pays.

En fait, il existe 3 espèces de «bovins en Inde : la vache, assez peu représentée, qui est le plus souvent importée de l’étranger pour un élevage de type industriel,  le zébu, espèce traditionnelle la plus fréquente, et le buffle.

Plus …

Escargots : silence, ça pousse

Après 44 jours d’élevage pour les premiers lots, la croissance des escargots se poursuit normalement.

Une croissance des escargots toujours aussi spectaculaire

croissance des escargotsLe graphique ci-contre montre le poids des différents lots en fonction de leur âge obtenu au cours de 4 pesées successives. Pour les lots qui ont fait l’objet d’un tri, le poids indiqué est avant sortie de la tête de lot.

La pente des droites de régression du poids en fonction de l’âge (traits de couleur) obtenu à chaque pesée augmente d’une pesée à l’autre, ce qui signifie que la croissance s’accélère. Cette dynamique est normale car l’augmentation du poids en fonction de l’âge est exponentielle sur les premières semaines d’alimentation. Mais la croissance des escargots va se ralentir quand ils vont s’approcher du stade adulte.

La tête de lot, issue d’un premier tri (500 escargots) s’approche déjà du gramme (820mg). Ces escargots ont multiplié leur poids par 34 en 44 jours ! Le poids moyen de l’ensemble de la population est de 287 g, soit un coefficient multiplicateur  de 12 pour une durée d’élevage moyenne de 35 jours. Les escargots issus du 2ème tri (500 escargots)sont eux à 409 mg.

Plus …

Inde – De nouveaux albums photos

De nouveaux albums photos du Rajasthan. Les albums contiennent des informations complémentaires par rapport à celles données dans cet article.

Ranakpur – Le temple jaïn d’Adinatha

le temple jaïn de Ranakpur
Intérieur du  temple Jaïn de Ranakpur

Les États du Gujarat et du Rajasthan ont la plus forte concentration de population Jaïn en Inde (environ 3 millions de pratiquants) . Le jaïnisme est une religion indienne qui met l’accent sur la non-violence et l’ascétisme Les jaïns croient que tout est vivant et cela inclut aussi les pierres, le sable, les arbres et tous les autres éléments de la nature. Le but de la vie dans le jaïnisme est d’atteindre la libération de l’âme par une vie de purification, de discipline et de non-violence Les rituels jaïns s’articulent autour d’images sacrées et de mantras.

Le temple Adinatha de Ranakpur est un des 5 lieux de pèlerinage principaux des jaïns en Inde.  Il est considéré comme le plus grandiose des temples jaïns. Construit en marbre blanc au 15ème siècle, le temple a été rénové à plusieurs reprises, mais reste une merveille d’architecture avec ses 1400 colonnes sculptées dont aucune n’est identique à une autre et ses multiples sanctuaires (Voir l’album).

Plus …

Escargots 2018- la reproduction est terminée

La cinétique des pontes a été sensiblement différente de celle des pontes 2016 et 2017

pontes escargots
Graphique 1

Le graphique 1 donne la cinétique des pontes (nombre cumulé) pour 2016, 2017 et 2018.

En 2016, les reproducteurs ont été élevés dans 2 petits parcs intérieurs dans lesquels il était difficile de maîtrise les conditions environnementales, notamment le taux d’humidité. Les accouplements, et donc les pontes, ont été longs à démarrer (il y avait 250 reproducteurs qui ont donné une centaine de pontes).

En 2017 et 2018 les reproducteurs ont été placés en boites de polystyrène sur litière humide. Les conditions environnementales ont donc été meilleures et les accouplements ont démarré quasiment dès   la mise en reproduction et les pontes dès le lendemain de la pose des pots.

La différence de cinétique entre 2017 et 2018 s’explique essentiellement par l’effectif de reproducteurs (311 en 2017, 598 en 2018). Le décalage de 10 jours de la mise en reproduction en 2018 a été rattrapé avant l’arrêt des pontes. Constat curieux toutefois : malgré un effectif différent,  le nombre de pontes cumulé est quasiment le même entre les 2 saisons à la même date à deux reprises : à la fin des pontes pour l’élevage (16 février) et à la fin de la période de reproduction (16 mars).

Le taux de survie des reproducteur a été de 96%. Plus …

Des nouvelles des escargots

Les éclosions sont en plein boom !

éclosion escargots
1ères éclosions sous la plaque anti-fuite d’un pot de ponte

Plusieurs milliers d’escargots (7200 exactement) sont déjà nés! Et mauvaise surprise, il y en a plus que prévu : le mélange terre-terreau des pots de ponte était très meuble et certains escargots s’y sont complètement enterrés, échappant ainsi au contrôle des pontes. Bilan : dans les pots où une seule ponte avait été comptabilisée, il peut y en avoir 2, voir 3 ou plus ! et si à peine 20% des pots ont déjà livré leur juvéniles, ceux-ci occupent 9 boites d’élevage sur les 16 disponibles. Va y avoir des problèmes de logement !

éclosion escargots
Et il y a souvent du monde !

  Plus …